[Carte interactive] Tous les chiffres 2016 de l’installation agricole, département par département

See on Scoop.itVeille Scientifique Agroalimentaire – Agronomie

En 2016, 14 146 installations sont venues conforter la ferme France. C’est un peu moins que l’année précédente (15083), mais mieux qu’en 2014 (12916). Deux départements concentrent le plus de nouveaux agriculteurs : le Maine et Lo

from Tumblr http://ift.tt/2jjb0vO
via IFTTT

Publicités

Durabilité de l’alimentation : comment la mesurer ? – CERIN

See on Scoop.itVeille Scientifique Agroalimentaire – Agronomie

Les dimensions mesurées par la communauté scientifique pour déterminer le niveau de durabilité des modèles alimentaires, même si elles sont nombreuses et variées, ne reflètent pas l’intégralité de celles du cadre conceptuel de l’alimentation durable. La composante environnementale est largement surreprésentée au profit des aspects sociaux ou sanitaires. A noter également la très faible représentation des études issues des pays à revenus faibles et modérés.

from Tumblr http://ift.tt/2AqoHfD
via IFTTT

Enteroendocrine L Cells Sense LPS after Gut Barrier Injury to Enhance GLP-1 Secretion

See on Scoop.itVeille Scientifique Agroalimentaire – Agronomie

Infarctus de l’intestin: La recherche avance.

Enteroendocrine L Cells Sense LPS after Gut Barrier Injury to Enhance GLP-1 Secretion.

Lorène J. Lebrun, Kaatje Lenaerts, Dorien Kiers, Jean-Paul Pais de Barros, Naig Le Guern, Jiri Plesnik, Charles Thomas, Thibaut Bourgeois, Cornelis H.C. Dejong, Matthijs Kox, Inca H.R. Hundscheid, Naim Akhtar Khan, Stéphane Mandard, Valérie Deckert, Peter Pickkers, Daniel J. Drucker, Laurent Lagrost, Jacques Grober (Correspondence information about the author Jacques Grober, jacques.grober@agrosupdijon.fr)

Les travaux de recherche menés par une équipe du centre de recherche Lipides, Nutrition, Cancer – LNC – de Dijon (Inserm, AgroSup Dijon, université de Bourgogne), en collaboration avec une équipe Canadienne et deux équipes Hollandaises viennent de démontrer l’existence d’un biomarqueur sanguin, spécifique, sensible et dont le dosage facile et rapide pourrait à terme constituer un diagnostic et une prise en charge rapides de l’infarctus de l’intestin.

Leurs travaux sont publiés aujourd’hui dans la revue Cell Reports. L’infarctus de l’intestin (appelé également infarctus mésentérique ou ischémie intestinale) est une urgence médicale absolue tout comme peut l’être l’infarctus du myocarde. L’incidence de l’infarctus de l’intestin est bien plus faible que celle du myocarde. 

En effet, « seules » 0.1% des hospitalisations concernent cette pathologie. Cependant, à la différence de l’infarctus du myocarde, la mortalité y est bien plus élevée. S’il existe des moyens de diagnostiquer rapidement l’infarctus du myocarde (électrocardiogramme, marqueurs sanguins, etc.), il n’existe, à l’heure actuelle, aucun moyen de diagnostiquer de façon précoce l’infarctus de l’intestin d’où un retard de diagnostic en partie responsable du fort taux de mortalité de cette pathologie. 

Malgré les avancées médicales le taux de mortalité n’a pas évolué depuis les années 40 et reste de l’ordre de 60 à 80% et lorsque le patient survit, il présente alors de lourdes séquelles intestinales. Cependant, l’ischémie intestinale, lorsqu’elle est diagnostiquée et traitée très rapidement peut être guérie…

Lien direct : http://ift.tt/2zqL5rU

from Tumblr http://ift.tt/2zFFsqH
via IFTTT

Les effets du changement climatique sur les plantes confirmés par un outil statistique | Salle de Presse – McGill University

See on Scoop.itVeille Scientifique Agroalimentaire – Agronomie

Un estimateur statistique permet de recourir à des herbiers afin de comparer les dates de floraison passées et actuelles de certaines plantes.

Floraison précoce, fructification hâtive : les preuves anecdotiques témoignant du changement climatique se multiplient aussi rapidement que poussent les crocus au printemps, mais s’agit-il de simples coïncidences ou de phénomènes confirmant que le calendrier des événements du cycle de vie des plantes est perturbé en raison du réchauffement climatique? 

Les scientifiques disposaient jusqu’ici de peu d’outils leur permettant de colliger des données disparates et anecdotiques pour les replacer dans un contexte plus large. 
Cependant, Jonathan Davies, biologiste à l’Université McGill, et ses collègues, ont conçu un estimateur statistique qui extrait certains paramètres significatifs des changements phénologiques – plus précisément le moment de la première feuillaison, floraison ou fructification d’une plante – à partir de données recueillies par des scientifiques citoyens d’aujourd’hui ou du passé (dont Henry David Thoreau dans la dernière cohorte) ainsi que de données provenant de collections d’herbiers vieilles de plus de deux cents ans.
Les résultats de ces travaux ont été publiés le 6 novembre 2017 dans l’édition en ligne de la revue Nature Ecology & Evolution.

from Tumblr http://ift.tt/2AjKiWZ
via IFTTT

Présentation – Aquaculture : perspectives et solutions

See on Scoop.itVeille Scientifique Agroalimentaire – Agronomie

Ce projet propose dix grains pédagogiques autonomes sur le thème « Aquaculture : Perspectives et Solutions ». Ces grains ont pour vocation de rendre les étudiants capables :

D’analyser de manière critique les enjeux et risques de la production des poissons (en termes de sécurité alimentaire, impact environnemental, qualité des produits, options de développement rural)De décrire les méthodes modernes de production aquacole (reproduction et obtention d’alevins, élevages monosexes/stériles, nutrition, traçabilité, certification, gestion de la qualité de l’eau etc.)De concevoir des stratégies de développement durable de l’aquaculture, à l’échelle de l’exploitation (approches agro-écologiques, intensification écologique etc.) et du territoire (aquaculture intégrée).
from Tumblr http://ift.tt/2zbFdRb
via IFTTT

INRA – agro-eco sol

See on Scoop.itVeille Scientifique Agroalimentaire – Agronomie

Le projet AGRO-ECO SOL : Développement d’une filière technique et économique sur le diagnostic et le conseil pour une gestion agroécologique des sols cultivés

lien direct : http://ift.tt/2zQ9HHu

Vers une agriculture plus éco-efficiente Le projet AGRO-ECO SOL a pour ambition de permettre une agriculture éco-efficiente, c’est-à-dire une agriculture qui est soutenue par des solutions et des offres technologiques qui permettront de réduire l’utilisation d’intrants chimiques (ainsi que de leurs impacts) et d’eau, de mieux protéger le milieu en limitant les émissions de GES voire à augmenter le stockage de carbone dans les sols et en protégeant la qualité des sols dans la durée, support d’une agriculture durable.

L’évolution vers une agriculture plus éco-efficiente ne sera possible que si les acteurs qui la mettront en œuvre (agriculteurs, conseillers techniques, chercheurs) disposent d’outils qui leur permettent d’apprécier l’état biologique des sols, d’appréhender l’impact de leurs pratiques sur cet état et sur le fonctionnement de la faune et de la flore du sol, d’orienter les modes de gestion agricole, et cela « en routine », c’est à dire rapidement et pour un coût raisonnable. 

Aujourd’hui nous disposons d’outils pour évaluer les états physiques et chimiques et pour prévoir leur évolution sous l’effet des pratiques culturales, à travers diverses méthodes (analyse de terre, diagnostic de l’état structural du profil cultural,…).

En revanche, nous sommes très loin de disposer d’un tel arsenal pour apprécier l’état et le fonctionnement biologique des sols cultivés (abondance, activité et diversité des organismes du sol). Les quelques méthodes qui sont actuellement maîtrisées sont à un niveau de productivité qui ne permet pas leur utilisation à très large échelle. 

Or, les récents progrès de la recherche (extraction d’ADN à grande échelle, méthodes moléculaires de caractérisation de la macrofaune du sol) offrent de nouvelles perspectives pour développer, à large échelle, des outils de diagnostic, fiables et surtout plus précis pour évaluer et piloter l’état biologique des sols, en prenant en compte la diversité des services que l’on attend du sol (support de la production, régulation des bioagresseurs telluriques, stockage du carbone, limitation des émissions de GES…).

from Tumblr http://ift.tt/2hlE8yr
via IFTTT

Les services écosystémiques agricoles, selon l’Inra – Journal de l’environnement

See on Scoop.itVeille Scientifique Agroalimentaire – Agronomie

Analyser les écosystèmes agricoles pour concevoir des systèmes de production reposant sur la valorisation de ces services, c’est-à-dire peu consommateurs d’intrants et répondant aux enjeux de société tels que la conservation de la biodiversité ou la limitation des impacts environnementaux. Voilà tout l’enjeu d’une étude menée sur les grandes cultures et présentée, ce 24 octobre, par l’Institut national pour la recherche agronomique (Inra). Régulation du climat, atténuation des gaz à effet de serre (GES), stockage du carbone, pollinisation des espèces cultivées ou fourniture d’azote minéral aux cultures… 14 services écosystémiques, rendus tant aux agriculteurs que pour le public, ont été évalués. Entretien avec Olivier Thérond, co-auteur de cette étude, de la délégation à l’expertise scientifique collective, à la prospective et aux études de l’Inra.

from Tumblr http://ift.tt/2yMqtbt
via IFTTT

Développement de « pesticides intelligents » par une équipe de la province du Hefei

See on Scoop.itVeille Scientifique Agroalimentaire – Agronomie

Des scientifiques chinois ont développé des pesticides pouvant être contrôlés et réutilisés, une fois pulvérisés dans le sol.

L’étude a été effectuée par une équipe menée par le Professeur WU Zhengyan du Technical Biology Institute, appartenant au Hefei Institute of Physical Science de l’Académie des Sciences Chinoises. 

Dans leur étude publiée dans le journal Chemical Engineering, les chercheurs ont formulé un additif sensible au pH contenant de la diatomite, de l’oxyde de magnésium et de fer et du chitosan. Mélangé au pesticide, l’additif enveloppe le pesticide et agit comme une barrière. 

En conditions acides, cette barrière se dissout et libère le pesticide. La libération du pesticide mélangé à cet additif peut ainsi facilement être ajustée par modification du pH….

lien : http://ift.tt/2xYBqcT

A vos commentaires! (PAM)

from Tumblr http://ift.tt/2z0WM9B
via IFTTT

INRA – Comment la lumière et le vent modèlent les arbres

See on Scoop.itVeille Scientifique Agroalimentaire – Agronomie

Les arbres qui poussent dans cette forêt virtuelle sont en compétition pour l’accès à la lumière, ajustent leur croissance en réponse au vent et sont soumis à des tempêtes qui peuvent casser leurs branches. Lumière et vent sélectionnent des formes fractales dont les invariants d’échelle* sont similaires à ceux observés par les écologues et les forestiers sur les arbres. L’action conjointe du vent et de la lumière peut ainsi expliquer comment la forme des arbres a émergé, au cours de l’évolution.

from Tumblr http://ift.tt/2yVe6wo
via IFTTT