Cette technique du Moyen Age pour stocker le blé est la plus moderne : ni énergie, ni pesticides

See on Scoop.itVeille Scientifique Agroalimentaire – Agronomie

Aujourd’hui, stocker les céréales demande de grandes quantités d’énergie, voire de pesticides. Pourtant, jusqu’à la fin du XVIIIe siècle, les paysans savaient les conserver sous terre, sans oxygène. Une technique que des archéologues tentent de reconstituer. Alénya (Pyrénées-Orientales), reportage

Reconnaissons-le, le site n’est pas très impressionnant. Il consiste essentiellement en une série de cinq fosses. En plus, ce ne sont même pas des vestiges anciens… ce sont les archéologues eux-mêmes qui les ont (…)

from Tumblr http://ift.tt/2DdleH0
via IFTTT

Publicités

L’état de la nature en France en 2017 | Agence française pour la biodiversité

See on Scoop.itVeille Scientifique Agroalimentaire – Agronomie

Comment la Nature se porte-t-elle en France ? Qu’en est-il des pressions exercées par les activités humaines ? Quelles solutions sont-elles mises en œuvre ? Notre connaissance de la biodiversité s’améliore-t-elle ? Comme chaque année, l’Observatoire national de la biodiversité (ONB) publie ses 100 indicateurs qui mettent en lumière la situation de la nature en France.

> Le bilan 2017 de la nature en France [PDF]

170519_note_de_synthese_etat_biodiversite-france_onb.pdf
http://ift.tt/2qWWidK

 

[via] La minute papillon – janvier 2018 : 15 nouveaux indicateurs sur les milieux marins et littoraux et les milieux humides, le changement climatique ou encore les pesticides en 2017 http://ift.tt/2FAboN5

[Image] Évolution du nombre moyen d’espèces exotiques envahissantes par département métropolitain | Indicateurs ONB
http://ift.tt/2EGxegN;

from Tumblr http://ift.tt/2FCZjqC
via IFTTT

Le séchage de foin en grange

See on Scoop.itVeille Scientifique Agroalimentaire – Agronomie

Le séchage de foin en grange – Pierre Cossement, éleveur laitier en Wallonie (Belgique) reprend ici son cheminement qui l’a amené à sécher son foin en grange. D

avid Knodden reprend les avantages et les inconvénients de cette technique. 

Cette vidéo permet de comprendre et visualiser le fonctionnement du séchage en grange.

from Tumblr http://ift.tt/2D1NQPG
via IFTTT

From vineyard to winery: a source map of microbial diversity driving wine fermentation

See on Scoop.itVeille Scientifique Agroalimentaire – Agronomie

Humans have been making wine for thousands of years and microorganisms play an integral part in this process as they not only drive fermentation, but also significantly influence the flavour, aroma and quality of finished wines. 
Since fruits are ephemeral, they cannot comprise a permanent microbial habitat; thus, an age-old unanswered question concerns the origin of fruit and ferment associated microbes. Here we use next-generation sequencing approaches to examine and quantify the roles of native forest, vineyard soil, bark and fruit habitats as sources of fungal diversity in ferments. 
We show that microbial communities in harvested juice and ferments vary significantly across regions, and that while vineyard fungi account for ∼40% of the source of this diversity, uncultivated ecosystems outside of vineyards also prove a significant source. 
We also show that while communities in harvested juice resemble those found on grapes, these increasingly resemble fungi present on vine bark as the ferment proceeds.

from Tumblr http://ift.tt/2CZThhM
via IFTTT

Les allomones végétales facteurs de coévolution. Catherine Regnault-Roger*,

See on Scoop.itVeille Scientifique Agroalimentaire – Agronomie

Mieux connaître les médiateurs chimiques naturels que sont les allomones permettra d’en faire un meilleur usage pour une agroécologie scientifique

Il a fallu l’essor d’une discipline nouvelle, l’écologie chimique, impulsée en 1970 par deux chercheurs américains, Sondheimer et Simeone, pour comprendre que la communication au sein d’une espèce et entre les espèces implique des médiateurs chimiques. À leur suite, Whittaker et Feeny ont défini en 1971 le concept de composés sémiochimiques. 
Parmi ceux-ci figurent les allomones végétales. Que sont les allomones végétales ? Utilisées avant d’être comprises Le rôle des composés sémiochimiques est resté pendant longtemps incompris, particulièrement celui des allomones végétales.
Pourtant, ces dernières étaient utilisées depuis longtemps, à partir d’observations empiriques de leurs propriétés, afin de lutter contre les organismes nuisibles des cultures.
Ainsi, des décoctions de tabac, riche en nicotine, sont utilisées comme insecticide dès 1690 …

*d’après la communication de Catherine Regnault-Roger à la journée d’étude de l’AFPP sur l’écologie chimique, à Montpellier, le 24 octobr e 2017

lien direct: http://ift.tt/2mi3M9i

from Tumblr http://ift.tt/2D4zZLB
via IFTTT

Avec les mutations de l’agriculture, les formations « vertes » vont se développer

See on Scoop.itVeille Scientifique Agroalimentaire – Agronomie

Une note du ministère dresse « quatre scénarios d’ici à 2030 », plus ou moins optimistes, pour les métiers, qualifications et emplois liés à l’enseignement agricole.

Avec ses 210 000 élèves, étudiants, apprentis et ses 245 00 stagiaires en formation continue répartis dans 800 établissements publics et privés, l’enseignement agricole va devoir s’adapter aux mutations à venir d’ici à 2030, en prenant en compte le développement des métiers « verts », malgré de sérieuses inconnues sur l’évolution de l’agriculture, indique la note du ministère.

from Tumblr http://ift.tt/2FkoFtc
via IFTTT

Les Disputes d’AgroParisTech : Bio et Agroécologie sous tension

See on Scoop.itVeille Scientifique Agroalimentaire – Agronomie

Quels chemins vers une agriculture durable ?

L’agroécologie est un nouveau modèle pour l’agriculture, mais de quelle agroécologie parle-t-on ? 

L’agriculture biologique, dont on connait les vertus, est quant à elle bousculée dans ses valeurs historiques : on ferait maintenant du bio industriel. 

Alors, quelles pratiques favoriser pour un changement profond et massif ? Et avec quels leviers politiques ? 

Intervenants :

Marc Dufumier, membre du comité scientifique de la Fondation pour la Nature et l’Homme 

Stéphane Le Foll, député de la Sarthe 

Jean Roger-Estrade, professeur d’agronomie à AgroParisTech 

Animation : Jean-Hugues Berrou Réalisation : Gérôme Fitoussi

Merci pour cette dispute. (PAM)

from Tumblr http://ift.tt/2D7GOJH
via IFTTT

Une nouvelle réglementation encadre les risques présentés par les élevages d’insectes

See on Scoop.itVeille Scientifique Agroalimentaire – Agronomie

Face aux perspectives de développement des élevages d’insectes en France, la réglementation des installations classées est adaptée afin de prendre en compte les risques et les nuisances présentés par ces établissements d’un nouveau type.

Par Laurent Radisson. Actu Environnement (abonnés), 4 janvier 2018.

from Tumblr http://ift.tt/2CTaKfX
via IFTTT

INRA – La photosynthèse

See on Scoop.itVeille Scientifique Agroalimentaire – Agronomie

Phénomène complexe, la photosynthèse implique des mécanismes à la fois physiques et biochimiques. 

Ce livre présente les deux grandes phases du processus, lumineuse et métabolique. Un aperçu des échanges entre plantes et atmosphère permet également d’appréhender le rôle des facteurs de l’environnement sur l’activité photosynthétique. 

Au cours de l’évolution des organismes vivants, la photosynthèse a été le processus principal de l’élaboration de la matière organique sur notre planète. Phénomène complexe, la photosynthèse implique des mécanismes à la fois physiques et biochimiques par lesquels les plantes et certaines bactéries utilisent l’énergie solaire pour assimiler le carbone du gaz carbonique de l’atmosphère (phase lumineuse), l’incorporer et synthétiser ensuite les molécules organiques du monde vivant (phase métabolique). 

Dans cette approche résolument originale, le déroulement de la phase lumineuse est d’abord exposé à partir d’un modèle simple, Chlorobium, une bactérie verte vivant en anaérobiose, manifestant une photosynthèse sans émission d’oxygène (photosynthèse anoxygénique). Il est ensuite détaillé pour les organismes émetteurs d’oxygène à la lumière (photosynthèse oxygénique), principalement les plantes supérieures, mais aussi les algues et les cyanobactéries. 

Sur la phase métabolique, l’ouvrage offre un point complet des connaissances biochimiques, moléculaires et génétiques en matière d’équipements enzymatiques et de régulation in situ de leurs activités. Les auteurs étudient également le rôle des facteurs de l’environnement sur l’activité photosynthétique à travers les échanges entre plantes et atmosphère. Pédagogique et largement illustré, ce livre est également muni d’un index indispensable.

La photosynthèse

Processus physiques, moléculaires et physiologiques 

Editions Quae – 460 pages, janvier 2018 – 49 euros

from Tumblr http://ift.tt/2m6cFCN
via IFTTT