INRA – Un régime riche en graisse modifie le système de récompense chez l’animal

See on Scoop.itVeille Scientifique Agroalimentaire – Agronomie

L’exposition depuis l’enfance à une alimentation riche en graisse favorise l’obésité et augmenterait, au niveau cérébral, la sensibilité du système de récompense à l’âge adulte. 

Des chercheurs de l’Inra, de l’université de Bordeaux et du CNRS ont analysé, chez l’animal, les mécanismes en jeu dans ces phénomènes. 

S’ils sont identiques chez l’Homme, ces travaux démontrent qu’une alimentation riche en graisse pourrait conduire à des changements sur le long terme dans les comportements de recherche des récompenses. 

Ces résultats viennent d’être publiés dans la revue eNeuro.

Naneix F., Tantot F., Glangetas C., Kaufling J., Janthakhin Y., Boitard C., De Smedt-Peyrusse V., Pape J.-R., Vancassel S., Trifilieff P., Georges F., Coutureau E. & Ferreira G. (2017).Impact of early consumption of high-fat diet on the mesolimbic dopaminergic system. Eneuro. DOI:10.1523/ENEURO.0120-17.2017

from Tumblr http://ift.tt/2sC9hSz
via IFTTT

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s