Les abeilles ont les mêmes microbes intestinaux depuis 80 millions d’années

See on Scoop.itVeille Scientifique Agroalimentaire – Agronomie

Il y a 80 millions d’années, un groupe d’abeilles a commencé à adopter un comportement social tel que le fait d’élever des jeunes, partager les ressources alimentaires ou défendre leur colonie. Aujourd’hui, les descendants de ces « pionniers » sont les abeilles domestiques, les abeilles sans aiguillon et les bourdons. Et toutes ces abeilles contemporaines ont gardé 5 espèces de microbes qui ont évolué avec elles pendant ces 80 millions d’années.

Dynamic microbiome evolution in social bees | Science Advances, 29.03.2017 http://ift.tt/2nwf7CV

from Tumblr http://ift.tt/2ofNaBV
via IFTTT

Publicités

Origine de l’obésité : les bactéries intestinales finalement disculpées

See on Scoop.itVeille Scientifique Agroalimentaire – Agronomie

Par Coralie Hancok Le 29 mars 2017 à 11h38 mis à jour 30 mars 2017 à 10h25

Les biologistes pensaient que l’obésité provenait d’une altération des bactéries de l’intestin. Mais des chercheurs français viennent aujourd’hui tout remettre en question. 

Chez une personne obèse et diabétique, le microbiote intestinal, c’est-à-dire les bactéries présentes dans son intestin, est altéré : certaines bactéries ont disparu au profit d’autres et la diversité bactérienne y est moindre.

De plus, lorsqu’on transfère un microbiote de souris obèse chez une souris ne possédant aucune bactérie- on parle de souris axénique -, on provoque chez cette dernière une obésité. Les chercheurs étaient donc parvenus à cette conclusion : c’est l’altération du microbiote qui cause l’obésité. 

Or, voilà que les travaux de l’équipe de Matteo Serino (Inserm/Université de Toulouse), viennent tout remettre en question. En transférant un microbiote de souris malade, non pas chez des souris axéniques, mais chez des souris saines, les chercheurs n’ont provoqué aucune pathologie. 

Mieux encore : ils ont observé une baisse de la glycémie à jeun, et une diminution de la production de glucose par le foie, y compris lorsque les souris étaient ensuite soumises à une alimentation riche en gras.

lien direct Publication: http://ift.tt/2mnMeLT

—————-

Bonne lecture PAM

from Tumblr http://ift.tt/2nC9YZO
via IFTTT

INRA – Dépolymérisation de tannins condensés

See on Scoop.itVeille Scientifique Agroalimentaire – Agronomie

Afin de résoudre le problème de dépendance vis-à-vis des énergies fossiles et de réduire la pollution associée aux procédés pétrochimiques, il s’avère d’un intérêt croissant de développer des procédés de production de composés chimiques d’intérêt à partir de ressources naturelles renouvelables, qui soient respectueux de l’environnement.

Le développement de matériaux provenant de ressources renouvelables, notamment issus de la biomasse, et respectueux de l’environnement, en particulier de composés phénoliques biosourcés aptes à être substitués aux composés pétrochimiques phénoliques tels que le bisphénol A est un enjeu majeur. 

Parmi les polyphénols végétaux, les tanins condensés, également nommés proanthocyanidines, sont les plus abondants chez les végétaux, après la lignine. Ces composés se retrouvent dans de nombreuses ressources naturelles (écorces, feuilles et aiguilles d’arbres, vigne, fruits, etc.) et aussi dans les résidus agroindustriels (marcs fruitiers et biomasse non exploitée). La présente invention concerne un procédé d’obtention d’un composé aromatique dérivé de flavonoïdes, par dépolymérisation de composés polyaromatiques polyfonctionnels issus de ressources renouvelables, les tanins condensés.

Il concerne également le procédé de préparation d’une résine époxyde et son utilisation ainsi qu’un durcisseur à fonction(s) amine(s). Le procédé est respectueux de l’environnement, simple et peu coûteux de mise en œuvre, il permet d’obtenir les composés selon l’invention rapidement et avec un rendement élevé.

from Tumblr http://ift.tt/2ofuIsZ
via IFTTT

Agrosup Dijon recrute un Professeur des Universités en évaluation sensorielle (section CNU 68)

See on Scoop.itVeille Scientifique Agroalimentaire – Agronomie

ETABLISSEMENT : AGROSUP DIJON 
CODE DE L’EMPLOI : DISCIPLINE : ÉVALUATION SENSORIELLE CNU 68 Biologie des organismes 
CADRE DE TRAVAIL:
Pour ses activités d’enseignement, le/la professeur(e) intègrera l’Unité Pédagogique (UP) Gout et consommateurs du Département Sciences des Aliments – Nutrition d’AgroSup Dijon.
Recrutement compris, cette UP sera composée de 3 MC et 2 Pr. Les thématiques enseignées par l’UP Goût et consommateurs participent à la qualité des formations d’AgroSup Dijon et constituent l’une de ses spécificités.
 Pour ses activités de recherche, le/la professeur(e) intègrera l’équipe Culture – Expertise – Perception (CEP) de l’UMR Centre des Sciences du Goût et de l’Alimentation (CSGA), UMR 6265 CNRS, UMR 1324 INRA-Université de Bourgogne. Recrutement compris, l’équipe CEP sera composée de 3 MC, 2 Pr et 1 TR. 
Elle regroupe des expertises en psychologie cognitive et évaluation sensorielle. 
Elle s’intéresse plus particulièrement aux mécanismes cognitifs sous-tendant les choix alimentaire chez l’adulte, en particulier sous l’effet de l’expérience liée à l’environnement social et culturel.
lien direct:
—————————-

Inscription sur le site galaxie du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche : http://ift.tt/2nOJp5P;

Enregistrement des candidatures et dépôt du dossier numérique sur l’application Galaxie du 18 mars 2017 (10h00) au 19 avril 2017 (16h00 – heure de Paris)
 Le dossier version papier (1 exemplaire) est à envoyer au plus tard le mercredi 19 avril 2017 (cachet de la poste faisant foi) à : AgroSup Dijon Services des Ressources Humaines Madame Sabine CAMBAZARD 26, Bd Docteur Petitjean BP 87999 21079 DIJON cedex
lien direct : 

from Tumblr http://ift.tt/2nOFFBt
via IFTTT

Monsanto connait la toxicité du glyphosate depuis 1999 | Techniques de l’ingénieur

See on Scoop.itVeille Scientifique Agroalimentaire – Agronomie

Selon un article du journal Le Monde, le géant de l’agrochimie Monsanto connaissait les dangers du glyphosate. 

Depuis 1999, la firme sait que cette substance utilisée dans le Roundup est génotoxique. 

Encore du rififi autour du glyphosate. Le 15 mars 2017, l’Agence européenne des produits chimiques (ECHA) a reconnu que le glyphosate pouvait causer de graves lésions oculaires et avoir des effets néfastes à long terme sur la vie aquatique. Officiellement, rien de plus. À aucun moment l’ECHA ne soupçonne le glyphosate d’être cancérigène ou mutagène. 

Néanmoins, l’Agence européenne de sécurité des aliments (EFSA) proposait quand même récemment de renforcer le contrôle des résidus de glyphosate dans la nourriture. Mais c’était sans compter sur la révélation des « Monsanto papers » par le journal Le Monde. L’histoire se passe aux États-Unis. 

Des personnes atteintes d’un lymphome non hodgkinien ont fini par avoir accès à des documents secrets. Ces malades atteints d’un cancer du sang accusent le Roundup d’en être la cause. La justice fédérale a choisi de déclassifier 250 pages de correspondance interne de la firme. 

Ces courriels de Monsanto révèlent que le caractère génotoxique du glyphosate est connu depuis 1999, tout comme son potentiel mutagène. La vérité sur le glyphosate arrangée par le patron de Monsanto ? À la fin des années 90, Bill Heydens demande à un expert d’écrire un rapport sur le glyphosate. Le professeur James Parry est contacté, mais son étude ne convainc pas. 

Le Roundup est vertement pointé du doigt par le scientifique. 

Conséquence : son étude est enterrée. Ce dernier avait conclu que « le glyphosate est un clastogène potentiel in vitro ». Autrement dit, la substance est potentiellement mutagène, donc capable d’influer négativement sur l’ADN et les chromosomes. 

 Comme l’atteste le Huffington Post, le patron de Monsanto a voulu dissimuler la vérité sur le glyphosate. Le but était de riposter efficacement au cas où une étude scientifique dénoncerait le glyphosate comme étant cancérigène. 

Heydens a demandé à des employés d’écrire des rapports à l’avantage du glyphosate. Endossant parfaitement l’habit du boni-menteur, Heydens a suggéré à des scientifiques de « juste signer de leurs noms » les rapports fallacieux. 

Mais en 2015, les découvertes de Parry sur la génotoxicité du glyphosate sont rendues publiques. Le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) reconnaît le « stress oxydatif » du glyphosate. Monsanto s’enflamme, et accuse le rapport d’être de la « science pourrie ». Parry avait suggéré à la firme de faire des analyses complémentaires. 

Mais les courriels révélés ont montré que Monsanto a décidé de faire autrement : « nous n’allons simplement pas conduire les études qu’il suggère ». 

Forts de cette découverte, une trentaine d’eurodéputés ont écrit à Jean-Claude Junker, président de la Commission européenne, pour faire interdire le glyphosate dans l’Union européenne. 

 Par Matthieu Combe, journaliste scientifique

from Tumblr http://ift.tt/2niK5MI
via IFTTT

Live imaging of root–bacteria interactions in a microfluidics setup

See on Scoop.itVeille Scientifique Agroalimentaire – Agronomie

Plant roots play a dominant role in shaping the rhizosphere, the environment in which interaction with diverse microorganisms occurs. Tracking the dynamics of root–microbe interactions at high spatial resolution is currently limited because of methodological intricacy. Here, we describe a microfluidics-based approach enabling direct imaging of root–bacteria interactions in real time. The microfluidic device, which we termed tracking root interactions system (TRIS), consists of nine independent chambers that can be monitored in parallel. The principal assay reported here monitors behavior of fluorescently labeled Bacillus subtilis as it colonizes the root of Arabidopsis thaliana within the TRIS device. Our results show a distinct chemotactic behavior of B. subtilis toward a particular root segment, which we identify as the root elongation zone, followed by rapid colonization of that same segment over the first 6 h of root–bacteria interaction. Using dual inoculation experiments, we further show active exclusion of Escherichia coli cells from the root surface after B. subtilis colonization, suggesting a possible protection mechanism against root pathogens. Furthermore, we assembled a double-channel TRIS device that allows simultaneous tracking of two root systems in one chamber and performed real-time monitoring of bacterial preference between WT and mutant root genotypes. Thus, the TRIS microfluidics device provides unique insights into the microscale microbial ecology of the complex root microenvironment and is, therefore, likely to enhance the current rate of discoveries in this momentous field of research.

from Tumblr http://ift.tt/2nCrz5L
via IFTTT

Étude prospective sur les comportements alimentaires de demain | Alim’agri

See on Scoop.itVeille Scientifique Agroalimentaire – Agronomie

Étude réalisée par BLEZAT Consulting, le Crédoc et Deloitte Développement Durable – 
Financement : Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, Ania, CGAD, CGI, Coop de France, FCD et FranceAgriMer 
Dans le cadre du Contrat de la filière alimentaire (action n°36), cette étude vise à identifier les tendances de consommations pour mieux comprendre et anticiper l’évolution des pratiques alimentaires des consommateurs français. 
Il s’agit aussi de proposer un outil d’aide à la décision et un cadre de réflexion aux différents acteurs de la filière. Un ensemble de livrables a été produit :
lien direct :

http://ift.tt/2nKmWao

Bonne lecture (PAM)

from Tumblr http://ift.tt/2obQ7zH
via IFTTT

Agrosup Dijon recrute un Professeur en productions animales 

See on Scoop.itVeille Scientifique Agroalimentaire – Agronomie

Concours de PROFESSEUR (emploi PR) Département Agronomie Agroéquipement Elevage et Environnement Discipline : Productions Animales CNECA n°6
lien direct:

http://ift.tt/2nMP3X9

Attention 
-La date limite du retrait des dossiers d’inscription est fixée au mercredi 12 avril 2017 – 17 heures.
-La date limite de dépôt des dossiers d’inscription (formulaire rempli, rapport d’activité rédigé, copie des principaux diplômes) est fixée au jeudi 13 avril 2017, cachet de la poste faisant foi.

from Tumblr http://ift.tt/2nVpnV0
via IFTTT