Des plantes plus fortes face au stress

See on Scoop.itVeille Scientifique Agroalimentaire – Agronomie

“Depuis 2015, Julien Lang est chercheur au sein de l’Institut des sciences des plantes de Paris-Saclay à Gif-sur-Yvette. Il étudie les moyens d’améliorer la résistance des plantes aux agressions.”

Par Emmanuelle Manck. INRA, 18.03.2016

“Julien Lang s’intéresse en particulier aux interactions plantes/bactéries et aux processus d’adaptation des organismes vivants aux contraintes de leur environnement. Actuellement, il étudie des protéines végétales appelées MAPKs (Mitogen Activated Protein Kinase). Les MAPKs jouent un rôle important dans la transmission et l’intégration de signaux de stress, qu’ils soient causés par des germes ou des insectes, par la sécheresse ou la salinité du sol." 

from Tumblr http://ift.tt/2jbK7ZV
via IFTTT

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s