INRA – Vers de nouveaux indicateurs biologiques en écotoxicologie du sol

See on Scoop.itVeille Scientifique Agroalimentaire – Agronomie

Nécessaires pour compléter les outils disponibles et renseigner sur les modifications des écosystèmes du sol, les indicateurs biologiques sont au cœur des préoccupations de l’écotoxicologie.

Couche superficielle de la croûte terrestre, le sol est un écosystème vivant qui abrite une faune et une flore d’une grande diversité. C’est aussi un milieu d’interface (atmosphère, sous-sol) et de flux (eau, gaz, matières) dont le fonctionnement influence notamment la production agricole. C’est encore une ressource, diversifiée dans l’espace et sensible à des dégradations parfois irréversibles.

Dans ce contexte complexe, l’introduction d’un composé chimique est susceptible de perturber les fonctions environnementales du sol, au nombre desquelles on compte, par exemple, le maintien de la biodiversité, la détoxication des contaminants et la dynamique des matières organiques.

Evaluer les risques de l’exposition des organismes aux substances chimiques polluantes tout en intégrant les conséquences des pratiques culturales susceptibles de la moduler, passe par le développement d’indicateurs biologiques (ou bioindicateurs) pertinents et fiables qui doivent être à même de caractériser l’état et le fonctionnement d’un écosystème. Une gageure à laquelle travaillent d’arrache-pied les scientifiques de l’Inra.

from Tumblr http://ift.tt/2f8mxHq
via IFTTT


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s