Il existe une sixième saveur qui expliquerait pourquoi nous aimons les glucides

See on Scoop.itVeille Scientifique Agroalimentaire – Agronomie

Alors que les chercheurs pensaient que nous adorions les pâtes parce que notre salive en faisait du sucre, une nouvelle étude montre qu’il existe une saveur «féculent» auquel il est difficile de résister.

Planter sa fourchette dans une bonne plâtrée de pâtes, enrouler les spaghettis autour et les déguster lentement. 

Croquer dans une tranche de pain ou une baguette chaude.

Picorer des frites. 

Nous sommes beaucoup à déclarer notre amour aux féculents et à avoir du mal à se passer d’en manger. L’explication de cette passion serait toute simple. 

Des chercheurs ont découvert une nouvelle saveur «féculent», que nos papilles reconnaissent et apprécient. On connaît aujourd’hui cinq saveurs: salé, sucré, acide, amer et l’umami, le goût de «savoureux». Mais celles-ci écartent une composante majoritaire de nos alimentations: ces carbohydrates complexes qu’on retrouve dans les pâtes, le pain, le riz ou les pommes de terre.

«Toutes les cultures ont une source majeure de carbohydrate complexe. L’idée que nous ne sentons pas ce que nous mangeons n’a aucun sens», explique à New Scientist Juyun Lim de l’université de l’Oregon, qui a conduit l’étude. 

Ces carbohydrates complexes, comme l’amidon, sont composés de plusieurs longues chaînes de molécules de sucre.

Merci à Solène B. PAM

See on slate.fr
from Tumblr http://ift.tt/2e5IlGn
via IFTTT


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s