Comment les plantes reconnaissent-elles le haut du bas ?

See on Scoop.itVeille Scientifique Agroalimentaire – Agronomie

Pour orienter leur croissance les plantes envoient certaines protéines sur une seule face de la cellule sans cibler les autres faces. Une équipe du laboratoire de Biogenèse membranaire révèle que les cellules exploitent la composition singulière en lipides d’un compartiment intracellulaire, constituant une véritable « gare de triage », pour diriger de manière ciblée certaines protéines vers un domaine de la surface cellulaire. Cette étude est publiée dans la revue Nature Communications.

CNRS – Sciences biologiques – Parutions

[Image] Les cellules végétales sont capables d’envoyer certaines protéines sur une seule face de la cellule, comme ici à la face supérieure (dite apicale) de la cellule. La mise en place de cette directionnalité est encore une énigme. Cette étude montre que le compartiment intracellulaire (en rouge) dérivé de l’appareil de Golgi (en blanc) est enrichi en lipides ayant une chaine carbonée très longue (en rouge sur la représentation de la molécule de lipide). Ces lipides agissent en aiguilleur pour trier et adresser des protéines vers un pôle particulier de la cellule. (Crédit : Yohann Boutté)

[L’étude] Enrichment of hydroxylated C24- and C26-acyl-chain sphingolipids mediates PIN2 apical sorting at trans-Golgi network subdomains : Nature Communications, 29.09.2016
http://ift.tt/2dRcRSc

See on cnrs.fr
from Tumblr http://ift.tt/2dRbZNd
via IFTTT


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s