Des larves de mouches au secours de la planète

See on Scoop.itVeille Scientifique Agroalimentaire – Agronomie

Nourrir les élevages de bétail et de poissons exige de gigantesques terres agricoles et une part croissante de la pêche commerciale. Les larves de mouches pourraient devenir une solution plus écologique et économique.

La semaine verte La population de la planète qui se nourrit de bétail et de poisson est grandissante. En 2050, les produits du bétail d’élevage devraient avoir doublé, par rapport à 2000. Déjà, 70 % des terres agricoles dans le monde sont consacrées au bétail. Par ailleurs, la moitié des poissons consommés dans le monde sont élevés en pisciculture. Ils sont nourris en bonne partie de farines de céréales et animales. Mais aussi d’huile et de farines de poissons sauvages. Les poissons d’élevage consomment 10 % de toute la pêche commerciale. Pour l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), il y a donc urgence. Il faut trouver rapidement une nourriture pour les poissons et les animaux d’élevage plus durable.

Un texte de Rachel Brillant Radio-Canada.ca

See on ici.radio-canada.ca
from Tumblr http://ift.tt/2d5XAOk
via IFTTT


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s