Comment les légumes secs sont tombés aux oubliettes

See on Scoop.itVeille Scientifique Agroalimentaire – Agronomie

Les légumineuses (haricots, pois, lentilles… aussi appelés « légumes secs ») possèdent une propriété unique dans le monde végétal : elles fixent l’azote de l’air. Elles n’ont donc pas besoin d’apports d’engrais azotés, utilisés en masse pour atteindre les plus hauts rendements céréaliers, comme c’est le cas pour le blé, l’orge ou le maïs. On le sait désormais, le recours aux engrais est responsable de la moitié des émissions de gaz à effet de serre du secteur agricole. Les cultures de légumineuses contribuent donc directement à la lutte contre le réchauffement climatique en favorisant la réduction des engrais azotés. Elles laissent en outre un reliquat d’azote au sol permettant de réduire l’usage d’engrais azotés pour les cultures à venir.

lien direct : http://ift.tt/2c6GVI6

See on theconversation.com
from Tumblr http://ift.tt/2bO3W4m
via IFTTT

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s