BENIN: Le bonheur est dans l’assiette !

See on Scoop.itVeille Scientifique Agroalimentaire – Agronomie

Tout autour du monde, cinq chefs s’appuyant sur des traditions culinaires et une agriculture respectueuse de la terre inventent la gastronomie de demain.

À Porto-Novo, la capitale du Bénin, le père Godfrey Nzamujo a créé le Centre Songhaï, qui remplit plusieurs fonctions : système d’agriculture biologique fondé sur le recyclage et la préservation de la biodiversité, lieu d’hébergement et de restauration où sont servis les produits cultivés sur place, et centre de transformation alimentaire avec point de vente. Mais Songhaï, c’est surtout un label de qualité, le premier issu d’Afrique. Le charismatique père Nzamujo nous présente son travail ainsi que divers aspects de l’agriculture et de la cuisine béninoises.

See on arte.tv

Publicités

Non, les productions animales ne sont pas un non-sens écologique

See on Scoop.itVeille Scientifique Agroalimentaire – Agronomie

Les tenants d’un régime alimentaire composé à 100% de végétaux considèrent les productions animales comme une aberration environnementale. Ce n’est pas tout à fait vrai. Les productions animales sont la cible de critiques provenant d’horizons et de milieux divers. Basées sur des convictions louables de protection de l’environnement, ces critiques prônent une alimentation basée exclusivement sur des productions végétales. Elles font l’impasse sur une réalité beaucoup plus complexe et ont en commun de mener à une vision étriquée des équilibres écologiques. En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/cercle-146367-non-les-productions-animales-ne-sont-pas-un-non-sens-ecologique-1189353.php?JFcg3TbmkWqE0lCd.99

See on lesechos.fr

The future of agriculture

See on Scoop.itVeille Scientifique Agroalimentaire – Agronomie

TOM ROGERS is an almond farmer in Madera County, in California’s Central Valley. Almonds are delicious and nutritious. They are also lucrative. Californian farmers, who between them grow 80% of the world’s supply of these nuts, earn $11 billion from doing so. But almonds are thirsty. A calculation by a pair of Dutch researchers six years ago suggested that growing a single one of them consumes around a gallon of water. This is merely an American gallon of 3.8 litres, not an imperial one of 4.5 litres, but it is still a tidy amount of H2O. And water has to be paid for.
Technology, however, has come to Mr Rogers’s aid. His farm is wired up like a lab rat. Or, to be more accurate, it is wirelessed up. Moisture sensors planted throughout the nut groves keep track of what is going on in the soil. They send their results to a computer in the cloud (the network of servers that does an increasing amount of the world’s heavy-duty computing) to be crunched. The results are passed back to the farm’s irrigation system—a grid of drip tapes (hoses with holes punched in them) that are filled by pumps.

See on economist.com

Chocolate that melts in your mouth, but not on your hips | 

See on Scoop.itVeille Scientifique Agroalimentaire – Agronomie

Les scientifiques de l’Université Temple (https://www.temple.edu) ont ‘utilisé un champ électriquedans le processus de fabrication  pour réduire la quantité de graisse dans le chocolat liquide .

Les résultats sont publiés dans le numéro de cette semaine des Actes de l’Académie Nationale des Sciences, “Electrorheology leads to healthier and tassiez chocolaté" (http://www.pnas.org/content/early/2016/06/16/1605416113) conduit au chocolat plus sain et plus savoureux.”

Un chocolat électrique et maigre! (PAM)

See on news.temple.edu

 Demain, des insectes au menu ? Ce à quoi il faut (vraiment) s’attendre. Le Blog officiel de Vitagora

See on Scoop.itVeille Scientifique Agroalimentaire – Agronomie

L’entomophagie : un sujet brûlant de l’innovation agroalimentaire de rupture, dont la presse s’empare à tout-va, comme avec cet article « Edible insects: let’s look at what’s on the menu ? » publié dans le très sérieux FoodNavigator. Pas étonnant : certains frissonnent, d’autres s’enthousiasment, et d’autres encore sont curieux, mais personne n’y reste insensible. Alors que de prometteuses start-ups de la foodtech développent leurs produits à base d’insectes et que l’offre alimentaire se multiplie, à quel avenir entomophage les industriels de l’agroalimentaire doivent-ils se préparer ? Les consommateurs européens vont-ils révolutionner le contenu de leur assiette dans les décennies à venir ? Retour sur cet engouement collectif, avec la contribution de Jean-Michel Chardigny, directeur de recherches Inra au Département Alimentation Humaine, et expert sur la question du sourcing durable en protéines.

See on vitagora.com

Oxygène et vin – Pratiques Œnologiques et Traité d’Œnologie

See on Scoop.itVeille Scientifique Agroalimentaire – Agronomie

Le 1er traité d’œnologie sur le thème de l’oxygène : pour connaitre les besoins et les bonnes pratiques d’oxygénation des vins

Théorie, concepts et pratiques d’utilisations de l’oxygène
Un guide de la technique de la micro-oxygénation

L’ouvrage rassemble les publications qui ont conduit à la création et au développement de la technique de micro-oxygénation. Les huit chapitres présentent l’état des connaissances techniques et scientifiques acquises à ce jour par le secteur de la recherche et de l’expérimentation appliquée en œnologie. En fin de chapitre, un encart intitulé « Pour approfondir » indique le nom des auteurs et le résumé des publications qui ont servis à la rédaction de chaque chapitre. Des chercheurs et professionnels du monde entier ont contribué par leur travail de recherche à la rédaction de ce livre. Vous trouverez, dans ce livre, toutes les réponses à vos questions sur la gestion de l’oxygène en œnologie ainsi que tout ce qu’il faut savoir pour mieux travailler en micro-oxygénation.

See on store.oeno.tm.fr

Agriculture urbaine: nourrir les villes, guérir les urbains

See on Scoop.itAgricultures Urbaines et Peri-urbaines

Jardins partagés sur des friches industrielles à Détroit ou sur d’anciens parkings en banlieue parisienne, culture hydroponique dans des tours high tech: l’agriculture urbaine a le vent en poupe, mais peut-elle véritablement nourrir les villes ?

En banlieue-est de Paris, aux Mureaux, ville plus connue pour sa violence urbaine que pour ses jardins, Maria-Louisa George, 60 ans, cultive fleurs et légumes depuis 2011 au pied de la cité Renault. Son jardin est un ancien parking réhabilité par son bailleur, l’immobilière 3F, qui a créé un potager communautaire de 500 mètres carrés.

“Bien sûr que c’est pour manger ! Nous sommes dix familles sur ce jardin. C’est pour le plaisir, mais aussi pour se nourrir, nous récoltons beaucoup de légumes”, dit-elle à l’AFP. Utile en temps de crise.

See on information.tv5monde.com

Urban Microbiomes and Urban Agriculture: What Are the Connections and Why Should We Care? – Springer

See on Scoop.itVeille Scientifique Agroalimentaire – Agronomie

A large percentage (~50 %) of the global human population lives in urban systems. The transition from largely rural to urban lifestyles began gradually, but has accelerated. Given the magnitude of anthropogenic changes in the Earth system as a whole and concerns about resource availability and continued population growth, questions about the sustainability of urban systems have become a focal point for a variety of research and civic efforts, including programs promoting urban agriculture as a means to provide local food sources and to better manage critical nutrients such as nitrogen and phosphorus. The last decade or so has also witnessed a remarkable transformation in our understanding of the centrality of microbes for virtually all aspects of human life and wellbeing. However, this transformation has not yet been incorporated into a fuller understanding of the biology and ecology of urban life. Research on microbial assemblages (or microbiomes) in the built environment, particularly building interiors, has provided compelling examples of the importance of microbes, but these results provide at most an incomplete picture of microbial distribution and activity in urban systems. For example, though very little is known about microbial interactions with urban agriculture, the success of urban agriculture and its potential to contribute to urban sustainability will depend in part of incorporating new knowledge about soil and plant microbiomes to optimize production and to minimize some of the adverse effects of agriculture in traditional settings (e.g., greenhouse gas emission, nitrogen and phosphorus eutrophication). To that end, this review defines and provides examples of the microbiome concept and the significance of microbiomes in urban systems; it also identifies large knowledge gaps and unanswered questions that must be addressed to develop a robust and predictive understanding of urban biology and ecology.

See on link.springer.com

INRA – Imaginer les forêts de demain

See on Scoop.itVeille Scientifique Agroalimentaire – Agronomie

A quoi ressembleront les forêts en 2050 ? Quelles sont les essences les mieux adaptées à un environnement donné ? Dans ce contexte climatique, comment se prémunir des risques qu’il s’agisse des bio-agresseurs ou des sécheresses à venir ? Quelles sont les options pour les sylviculteurs ? Quelles ressources génétiques pour les forêts de demain ?

See on presse.inra.fr