Algama, la pépite alimentaire qui affole les investisseurs, financer sa creation – Les Echos Business

See on Scoop.itVeille Scientifique Agroalimentaire – Agronomie

L’un des investisseurs de Facebook vient de mener une levée de 3,5 millions d’euros.La pépite francilienne prépare des produits à base de microalgues et de spiruline. Ne cherchez pas. Pour l’instant, on ne trouve aucun de ses produits dans les rayons des magasins. Et pourtant, Algama suscite déjà l’attention à l’autre bout du monde. Cette start-up française vient de lever 3,5 millions d’euros lors d’un tour de table mené par Horizons Venture, un fonds porté par le milliardaire hong-kongais Li Ka-shing, connu pour ses prises de participation dans Facebook, Spotify ou encore Skype. Il y a quelques mois, la jeune pousse avait déjà récolté près de 1,1 million d’euros sur Anaxago, une plate-forme française spécialisée dans le financement participatif par entrée au capital. Fondé fin 2013, Algama s’est spécialisé dans le développement de produits alimentaires à base de spiruline ou de chlorelle, des microalgues « très riches en protéines, vitamines, oligoéléments », avance Alvyn Severien, PDG et l’un des trois cofondateurs. « Notre but est de sortir la microalgue de son statut de simple complément alimentaire pour l’amener vers la consommation au quotidien », ajoute-t-il.

See on m.business.lesechos.fr

Publicités

Coopératives. Agrial et Eurial, la fusion est entérinée

See on Scoop.itVeille Scientifique Agroalimentaire – Agronomie

Même Xavier Beulin, le président de la FNSEA, avait fait le déplacement pour assister à ce « mariage » entre deux grandes coopératives de l’Ouest. vendredi à Rennes, les adhérents d’Agrial (Florette, Danao, Loïc Raison etc.) ont entériné, sans surprise, la fusion avec les sept coopératives (1) d’Eurial (Soignon). Les autorités de la concurrence ont validé cette opération qui avait donné naissance, après le regroupement des activités industrielles des deux entreprises, en novembre dernier, à la deuxième coopérative laitière française (2,8 milliards de litres de lait). À l’issue de cette assemblée générale extraordinaire, les quarante cidriculteurs de la coopérative des Vergers du pays d’Auge (cidre artisanal et d’appellation), basée à Vimoutiers (Orne), font également leur entrée dans la galaxie Agrial.

See on entreprises.ouest-france.fr

Et si les gaz à effet de serre émis par les vaches venaient… des antibiotiques?

See on Scoop.itVeille Scientifique Agroalimentaire – Agronomie

Une étude révèle qu’en agissant sur la flore intestinale des ruminants, les antibiotiques sont responsables d’une large part des émissions de méthane de leur fumier.

Voir les  sources initiales

http://rspb.royalsocietypublishing.org/content/283/1831/20160150

http://passeurdesciences.blog.lemonde.fr/2016/05/29/le-lien-cache-entre-antibiotiques-et-rechauffement-climatique/

merci à Hubert

A bientôt

PAM

See on bfmtv.com

The impact of crop rotation on soil microbial diversity: A meta-analysis

See on Scoop.itVeille Scientifique Agroalimentaire – Agronomie

“Agricultural intensification can involve the simplification of agroecosystems to crop monocultures while the practices of crop rotation, intercropping and companion planting maintain some crop diversity over time and space. It is generally postulated that reduced diversity can have an impact on ecosystem function. Here we determine whether decreased aboveground crop diversity affects belowground microbial biodiversity by conducting a meta-analysis of studies comparing monocultures and crop rotations. We based taxonomic richness and diversity indices on both molecular and biochemical fingerprinting methods. Soils under a higher diversity of crops in rotation produced higher microbial richness (+15.11%, n = 26) and diversity (+3.36%, n = 43) scores. This effect was significantly influenced by the proxy and methodology used where pyrosequencing produced higher richness scores compared to fingerprinting methods. Longer study trials produced larger increases in microbial richness, although the opposite was true for microbial diversity. The addition of legumes to rotation had no consistent effects on microbial diversity or richness. Whether the overall rotation-effect on microbial diversity promotes ecosystem functioning in terms of nutrient cycling and resilience to stress remains unclear. Future studies that incorporate next-generation sequencing techniques will help to elucidate complex microbial community structures and specific functional niches in agroecosystems.”
See on sciencedirect.com.ezproxy.library.wisc.edu

Dossier documentaire « Alimentation durable »

See on Scoop.itVeille Scientifique Agroalimentaire – Agronomie

Ce dossier documentaire traite des problématiques et des enjeux de l’alimentation durable à la fois sous l’aspect économique, social et sanitaire à l’échelle communautaire et internationale, de la production à la consommation. Il aborde également les aspects de prospective et les thèmes émergents. Il comporte des documents de référence sur les fondamentaux et les problématiques (synthèses, rapports, références bibliographiques) qui permettent à la fois d’avoir une vision globale du sujet et de mieux comprendre les différentes controverses.

See on dossiersdoc.agroparistech.fr

Agroalimentaire : la peau de tomate transformé en bioplastique | Techniques de l’ingénieur

See on Scoop.itVeille Scientifique Agroalimentaire – Agronomie

La peau de tomate est riche en cutine. Et avec la cutine on peut faire des bio-plastiques, notamment des laques. Plusieurs travaux de recherches et les premiers essais à l’échelle industrielle sont en cours pour exploiter ce gisement alternatif aux produits pétroliers.

See on techniques-ingenieur.fr

Étude Technologies clés 2020 | Direction Générale des Entreprises (DGE)

See on Scoop.itVeille Scientifique Agroalimentaire – Agronomie

Publication de l’étude « Technologies clés 2020, préparer l’Industrie du futur »

 http://www.entreprises.gouv.fr/politique-et-enjeux/etude-technologies-cles-2020

Cette étude identifie 47 technologies stratégiques pour la compétitivité et l’attractivité de la France dans les 5 à 10 années à venir, ainsi que les opportunités à saisir pour conquérir de nouveaux marchés. Ces technologies clés trouvent leurs applications dans les domaines de l’alimentation, de l’environnement, de l’habitat, de la sécurité, de la santé et du bien-être, de la mobilité, de l’énergie, du numérique, ou encore des loisirs et de la culture.

See on entreprises.gouv.fr

Même les arbres dorment pendant la nuit !

See on Scoop.itVeille Scientifique Agroalimentaire – Agronomie

Ils ne ronflent pas, mais ils peuvent tomber dans une douce rêverie. Pour la première fois, on a observé des changements physiques sur les arbres pendant la nuit et ces changements pourraient être liés au sommeil ou à des cycles jour/nuit qu’on avait déjà observés chez des petites plantes.

“Un arbre qui dort ?”

See on actualite.housseniawriting.com

The laser that can spot dangerous bacteria in food

See on Scoop.itVeille Scientifique Agroalimentaire – Agronomie

In a highly critical report last month, the British government came under fire for what the Centre for Crime and Justice Studies said was a failure to tackle the problem of food poisoning, which results in 20,000 people being hospitalised and 500 deaths every year. The thinktank blamed the worsening situation on a substantial fall in the number of food standards and environmental inspections between 2004 and 2013. The lack of inspections resulted in a cut in prosecutions, the thinktank said, and allowed sloppy procedures in the food industry to go unchecked. Now scientists in South Korea have developed a laser that can spot the presence of bacteria on the surface of food. The device could be used as an early warning system for consumers in the home and in restaurants, takeaways and grocery shops. The researchers from the Korea Advanced Institute of Science and Technology (KAIST) envisage that their laser could eventually be used in a dongle attached to a mobile phone so that when people are shopping, they will be able to scan a piece of meat to see if harmful bacteria are present. Prof Paul Park, the principle investigator on the project, said the unit could also be installed as part of a “smart” fridge that would notify users when their food was dangerous to eat, or on the production line in a factory when meat was being processed.

See on theguardian.com