INRA – La sécurité alimentaire mondiale impactée par le déficit d’insectes pollinisateurs

Une équipe internationale impliquant l’INRA révèle qu’en augmentant le nombre et la diversité des insectes pollinisateurs, on accroît aujourd’hui le rendement de ces cultures de plus de 20 % en moyenne à l’échelle mondiale. Fruit d’une vaste étude menée dans 12 pays pendant 5 ans, ces résultats sont publiés dans Science le 22 janvier 2016.

Sourced through Scoop.it from: presse.inra.fr

See on Scoop.itAgroSup Dijon Veille Scientifique AgroAlimentaire – Agronomie


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s