L’agriculture intelligente, une arme contre le changement climatique

La Commission européenne veut construire des « ponts » entre l’agriculture et le secteur des technologies de l’information afin de mieux répondre aux défis environnementaux dans le secteur agricole.

La demande croissante pour les produits agricoles et la pollution qui y est associée forcent les décideurs politiques à trouver des moyens innovants pour réduire l’empreinte carbone du secteur agricole.

La Commission pense que les technologies de l’information pourraient aider les agriculteurs à réduire les émissions de gaz à effet de serre de l’UE, dont 10 % proviennent de l’agriculture.

« Ces émissions ont chuté de 24 % depuis 1990, et la production agricole a été maintenue grâce à une gestion de la terre via des technologies modernes, de meilleures connaissances, et des pratiques spécifiques pour combattre le changement climatique », a souligné un porte-parole de la Commission. Toutefois, faire entrer les agriculteurs dans l’ère du numérique ne sera pas une tâche facile pour l’exécutif.

Sourced through Scoop.it from: www.euractiv.fr

See on Scoop.itAgroSup Dijon Veille Scientifique AgroAlimentaire – Agronomie

Publicités

L’Observatoire national des ressources en biomasse 2015 – FranceAgriMer

L’ONRB, initialement prévu pour fournir aux services de l’Etat un outil de suivi de la biomasse, a pour objectif d’identifier et de quantifier les ressources disponibles et leurs emplois afin, notamment, d’anticiper d’éventuels conflits d’usage. Cette deuxième édition présente l’état actuel des évaluations des ressources et de leurs usages à l’échelle nationale, voire régionale.

Sourced through Scoop.it from: www.franceagrimer.fr

See on Scoop.itAgroSup Dijon Veille Scientifique AgroAlimentaire – Agronomie

INRA – La sécurité alimentaire mondiale impactée par le déficit d’insectes pollinisateurs

Une équipe internationale impliquant l’INRA révèle qu’en augmentant le nombre et la diversité des insectes pollinisateurs, on accroît aujourd’hui le rendement de ces cultures de plus de 20 % en moyenne à l’échelle mondiale. Fruit d’une vaste étude menée dans 12 pays pendant 5 ans, ces résultats sont publiés dans Science le 22 janvier 2016.

Sourced through Scoop.it from: presse.inra.fr

See on Scoop.itAgroSup Dijon Veille Scientifique AgroAlimentaire – Agronomie

Programme « Pesticides » – Evaluation et réduction des risques liés à l’utilisation de pesticides. – Fiches thématiques

Afin de valoriser les résultats obtenus dans le cadre du programme Pesticides sur des supports destinés aux professionnels du secteur, gestionnaires de l’environnement, décideurs publics, un travail d’élaboration […]…

Sourced through Scoop.it from: www.programmepesticides.fr

See on Scoop.itAgroSup Dijon Veille Scientifique AgroAlimentaire – Agronomie

FAO – L’approche écosystémique de l’agriculture fait son chemin

18 janvier 2016, Rome –  Un nouvel ouvrage de la FAO paru aujourd’hui se penche sur la manière dont les principales céréales de la planète – maïs, riz et blé – qui assurent ensemble quelque 42,5 pour cent des apports caloriques de l’homme et 37 pour cent de ses protéines – peuvent être cultivées en respectant, voire en tirant parti des écosystèmes naturels.

Sourced through Scoop.it from: www.fao.org

See on Scoop.itAgroSup Dijon Veille Scientifique AgroAlimentaire – Agronomie

MALADIE D’ALZHEIMER : ORIGINES, MÉCANISMES, PERSONNES À RISQUE ET PRÉVENTION PAR DHA (OMEGA-3)

 La forme sporadique de la maladie d’Alzheimer (SAD) est la plus commune des démences chez les personnes âgées. Bien qu’elle ait été étudiée pendant plus de 100 ans, depuis 1906, les causes exactes restaient à élucider. Cette maladie survient lorsque l’effet combiné de plusieurs facteurs de risque dépasse un certain seuil en inhibant alors les processus de régulation. À notre connaissance, pour la première fois, une approche globale décrit les mécanismes pathogènes de SAD. Cette étude prend en compte à la fois le comportement et le métabolisme, les interactions entre la fonction, l’énergie et le stress oxydatif qui déterminent le concept du FEDOX, les relations entre FEDOX, 17β-estradiol et DHA (oméga-3 acides gras) biodisponibles, la régulation de 17β-estradiol et de DHA, le contrôle de SHBG (sex hormone-binding globulin), les interactions entre la signalisation par le 17β-estradiol libre et le DHA libre, la régulation contrôlée et le déséquilibre chronique qui rompt la résilience et conduit à la pathologie. En particulier, le débit des transporteurs GLUT-1 (transport de glucose et du précurseur de l’acide ascorbique, DHAA) a un impact direct sur la cinétique au niveau des synapses et donc sur le métabolisme du glutamate, la neurotransmission et la viabilité cellulaire. Les GLUT-1 sont les transporteurs clés de l’équilibre cinétique synaptique.

Au-delà de cette synthèse, les mécanismes présentés impliquent des hypothèses originales dans la physiopathologie de SAD, en particulier les multiples cascades pathogènes induites par le déséquilibre chronique entre les activités neurologiques et des capacités de métabolisme (génétique, alimentation). Ces dérégulations pourraient entraîner la dégénérescence neuronale et des déficits cognitifs conséquents.

La description de l’ensemble du processus détermine les facteurs de risque pour détecter le plus tôt possible, bien avant l’apparition des symptômes, les personnes à risque: personnes âgées (stade de la post-ménopause ou de l’andropause), allèles spécifiques du gène FADS2 (gène de la Δ6-désaturase) provoquant une dyslipidémie en DHA, hyper ou hypoactivités, avec des biomarqueurs potentiels (par exemple des variants du gène FADS2, le taux plasmatique de DHA, le taux plasmatique de SHBG). La détection précoce permettra de les accompagner avec un traitement préventif, basé sur l’apport d’une combinaison de DHA / EPA et des changements de comportement dans la vie de tous les jours.

Sourced through Scoop.it from: www.actia-asso.eu

See on Scoop.itAgroSup Dijon Veille Scientifique AgroAlimentaire – Agronomie

L’agriculture française à l’heure des choix – Accueil | Conseil d’Analyse Economique | CAE

L’agriculture française affiche des résultats insatisfaisants : un emploi qui diminue, des revenus faibles dans certaines activités, un – Le Conseil d’analyse économique, placé auprès du Premier ministre, réalise en toute indépendance des analyses économiques pour le gouvernement et les rend publiques. Il est composé d’économistes universitaires et de chercheurs reconnus.

Sourced through Scoop.it from: www.cae-eco.fr

See on Scoop.itAgroSup Dijon Veille Scientifique AgroAlimentaire – Agronomie

L’avenir des légumineuses dans l’alimentation humaine

L’homme utilise les légumineuses dans son alimentation depuis l’émergence de l’agriculture. Dans les pays à économie riche, le 20e siècle a vu le remplacement progressif d’une grande part des protéines végétales par celles d’origine animale, tendance qui se propage aujourd’hui dans les pays en voie de développement. 
Actuellement en Europe, les protéines de légumineuses sont surtout utilisées pour l’alimentation animale.
Dans l’ensemble des espèces cultivées, les graines de légumineuses sont parmi les plus riches en protéines. Grâce à la symbiose entre leurs racines et les bactéries rhizobiacées du sol, les légumineuses ne requièrent pas de fertilisation azotée. Par cette propriété remarquable et comme élément de diversification et d’innovation, les légumineuses apportent différents services environnementaux et écologiques dans les systèmes de culture et d’alimentation.
Face au défi de la croissance de la population mondiale et des besoins alimentaires associés, la consommation de davantage de graines de légumineuses à faible coûts de production peut contribuer à des système d’alimentation équilibrés et durables pour les pays riches et pauvres. 
Quels sont les freins, les besoins de connaissance et les attentes des transformateurs et des décideurs pour développer une telle filière ?

Sourced through Scoop.it from: editions.educagri.fr

See on Scoop.itAgroSup Dijon Veille Scientifique AgroAlimentaire – Agronomie