Microbiomes could hold keys to improving life

Forty-eight scientists from 50 institutions in the U.S. have formed the Unified Microbiome Initiative Consortium (UMIC). The scientists envision a coordinated effort spanning national cross-institutional and cross-governmental agency support with the goal of driving forward cutting-edge microbiome research, enabling breakthrough advances in medicine, ecosystem management, sustainable energy, and production of commodities. Their proposal was published online in the journal Science on Oct. 28.

Sourced through Scoop.it from: news.harvard.edu

See on Scoop.itAgroSup Dijon Veille Scientifique AgroAlimentaire – Agronomie

La Science de santé du sol : regardez plus profond ! C’est un spécialiste des sols aux USA qui le dit !

Regardez la nouvelle science de la santé des sols

vidéo: 29/09/2015 NRCS  United States Department of Agriculture

(traduction de l’article en français)

 

Vous voulez l’accès à l’eau, les nutriments? Regarder plus profondément, l’expert parle aux agriculteurs.

Le scientifique qui a écrit le livre sur les sols veut que les agriculteurs regardent plus profondément. Au sens littéral ! Le Dr Ray Weil, auteur de la 15e édition de « La nature et les propriétés des sols, » souhaite que les agriculteurs prennent en considération les éléments nutritifs du sol et la capacité de rétention d’eau du sol et au dessous des  20-25 cm  du sol.

 

Malheureusement, des décennies de trafic de machines lourdes sur la surface du sol, combiné avec le travail du sol, ont créé des couches presque impénétrables de sol dense appelées « semelles de labours », qui font qu’il est difficile (voire impossible) pour la plupart des cultures d’atteindre la zone que R. Weil décrit comme un réservoir d’humidité et de nutriments en dessous de la couche arable.

Pour accéder à ces nutriments et à l’humidité, les agriculteurs devraient envisager d’utiliser des cultures de couverture pour puiser dans ce réservoir avec des racines défonçant cette semelle de charrue, dit R Weil.

 

Vidéo :

Entrez dans le sous-sol avec le Dr Weil dans cette vidéo sur la science de la santé des sols pour en savoir plus ( durée 3min48 en anglais).

https://www.youtube.com/watch?v=XzfFFNG5mnQ&list=PL4J8PxoprpGa3wFYSXFu-BW_mMatleIt0&index=25

 

C’est de la science, vous pouvez vraiment creuser !

 

En savoir plus sur les bases et les avantages de la santé des sols : lien aux Etats-Unis

http://www.nrcs.usda.gov/wps/portal/nrcs/main/national/soils/health/

 

See on Scoop.itAgroSup Dijon Veille Scientifique AgroAlimentaire – Agronomie

L’analyse biologique des sols : une nouvelle donne ?

LIONEL RANJARD, INRA. « L’objet du projet AgrInnov était de valider et transférer aux agriculteurs un tableau de bord des indicateurs de la biologie du sol.»

 

article de RÉUSSIR VIGNE n° 212   octobre 2015  pages 38 et 39

 

http://www2.dijon.inra.fr/plateforme_genosol/sites/default/files/2015_10_reussir_vignes_agrinnov.pdf

 

 

See on Scoop.itAgroSup Dijon Veille Scientifique AgroAlimentaire – Agronomie

Le sol est un des plus grands réservoirs de biodiversité de la planète

La face cachée de la biodiversité
Le sol n’est pas un support inerte. Il est fait de vie autant que de matière. Le sol est un des plus grands réservoirs de biodiversité de la planète.

Plus du quart de toutes les espèces connues vivent sous nos pieds. Le sol est fait de vie autant que de matière. Du reste, le nombre d’espèces et la densité des organismes qui y vivent atteignent des niveaux très supérieurs à ceux observés en surface. Ainsi, un gramme de sol contient quelques milliards de cellules bactériennes et des centaines de mètres de filaments mycéliens. Le sol d’une prairie n’abrite pas moins de 260 millions d’invertébrés au m2. En zone tempérée par exemple, la biomasse bactérienne représente une à deux tonnes par hectare. Quant aux sols des régions tropicales, ils abritent cinq fois plus d’espèces d’insectes que la canopée.

 

Cet article est issu d’une publication de la Fondation pour la recherche sur la biodiversité : Sols vivants ; la face cachée de la biodiversité. Des clés pour comprendre la biodiversité, n°1, avril 2011.

 

[Image / Capture] Le sol est vivant : un habitat à protéger. Espaces naturels n° 38 / Dossier http://www.espaces-naturels.info/sites/default/files/dossier38.pdf

                      

Sourced through Scoop.it from: www.espaces-naturels.info

See on Scoop.itAgroSup Dijon Veille Scientifique AgroAlimentaire – Agronomie

Agriculture : la France a dix ans pour renouer avec la compétitivité

Pour rester dans la course, l’agriculture française doit mettre le cap sur le numérique et intensifier ses recherches sur la biodiversité et la génomique.
Un rapport remis ce jeudi à Stéphane Le Foll trace les pistes à suivre.

Sourced through Scoop.it from: www.lesechos.fr

See on Scoop.itAgroSup Dijon Veille Scientifique AgroAlimentaire – Agronomie

Retour d’experience : David Brandt, pionner de l’agriculture de conservation aux Etats-Unis

A 69 ans, David Brandt est un pionnier de l’agriculture de conservation aux Etats-Unis. Depuis quarante ans, il pratique le semi-direct et le non travail du sol en utilisant le potentiel des cultures de couverture. Avec à la clé, un sol plus riche, de meilleurs rendements, une moindre utilisation de produits phytosanitaires et une plus grande résistance aux aléas climatiques.

Sourced through Scoop.it from: 4p1000.org

See on Scoop.itAgroSup Dijon Veille Scientifique AgroAlimentaire – Agronomie

Agriculture – Innovation 2025 : des orientations pour une agriculture innovante et durable | Minagri

Au croisement du projet agro-écologique pour la France et de la Stratégie Nationale de Recherche, les ministres en charge de l’agriculture et de la recherche ont confié à quatre personnalités la mission de poser les bases d’un plan « Agriculture – Innovation 2025 » : Jean-Marc BOURNIGAL, Président Directeur Général de l’IRSTEA, François HOULLIER, Président Directeur Général de l’INRA, Philippe LECOUVEY, Directeur de l’ACTA, et Pierre PRINGUET, Président d’AgroParisTech.

Les conclusions de la mission ont été présentées ce jeudi 22 octobre 2015 par les quatre missionnaires à Stéphane LE FOLL, Thierry MANDON et Axelle LEMAIRE.

Plus de 300 acteurs ont été consultés, au cours d’ateliers collectifs et d’entretiens : professionnels du monde agricole, opérateurs de recherche, acteurs de l’enseignement, industriels, entreprises et pôles de compétitivité, pouvoirs publics et régions, sans oublier les acteurs de l’aval des filières et de la société civile.

Les recommandations du rapport, formulées à travers 30 projets déclinés en près d’une centaine d’actions, visent à mobiliser les acteurs de la recherche et de l’innovation autour de grands enjeux fédérateurs : stimuler les transitions agroécologique et bioéconomique, favoriser l’innovation ouverte et soutenir les actions de formation, prendre le virage du numérique et favoriser l’essor de la robotique, mobiliser les biotechnologies et soutenir le biocontrôle.

 

Sourced through Scoop.it from: agriculture.gouv.fr

See on Scoop.itAgroSup Dijon Veille Scientifique AgroAlimentaire – Agronomie