Microbiomes could hold keys to improving life

Forty-eight scientists from 50 institutions in the U.S. have formed the Unified Microbiome Initiative Consortium (UMIC). The scientists envision a coordinated effort spanning national cross-institutional and cross-governmental agency support with the goal of driving forward cutting-edge microbiome research, enabling breakthrough advances in medicine, ecosystem management, sustainable energy, and production of commodities. Their proposal was published online in the journal Science on Oct. 28.

Sourced through Scoop.it from: news.harvard.edu

See on Scoop.itAgroSup Dijon Veille Scientifique AgroAlimentaire – Agronomie

Publicités

Microbiomes could hold keys to improving life

See on Scoop.itAgroSup Dijon Veille Scientifique AgroAlimentaire – Agronomie

Forty-eight scientists from 50 institutions in the U.S. have formed the Unified Microbiome Initiative Consortium (UMIC). The scientists envision a coordinated effort spanning national cross-institutional and cross-governmental agency support with the goal of driving forward cutting-edge microbiome research, enabling breakthrough advances in medicine, ecosystem management, sustainable energy, and production of commodities. Their proposal was published online in the journal Science on Oct. 28.

See on news.harvard.edu

La Science de santé du sol : regardez plus profond ! C’est un spécialiste des sols aux USA qui le dit !

Regardez la nouvelle science de la santé des sols

vidéo: 29/09/2015 NRCS  United States Department of Agriculture

(traduction de l’article en français)

 

Vous voulez l’accès à l’eau, les nutriments? Regarder plus profondément, l’expert parle aux agriculteurs.

Le scientifique qui a écrit le livre sur les sols veut que les agriculteurs regardent plus profondément. Au sens littéral ! Le Dr Ray Weil, auteur de la 15e édition de « La nature et les propriétés des sols, » souhaite que les agriculteurs prennent en considération les éléments nutritifs du sol et la capacité de rétention d’eau du sol et au dessous des  20-25 cm  du sol.

 

Malheureusement, des décennies de trafic de machines lourdes sur la surface du sol, combiné avec le travail du sol, ont créé des couches presque impénétrables de sol dense appelées « semelles de labours », qui font qu’il est difficile (voire impossible) pour la plupart des cultures d’atteindre la zone que R. Weil décrit comme un réservoir d’humidité et de nutriments en dessous de la couche arable.

Pour accéder à ces nutriments et à l’humidité, les agriculteurs devraient envisager d’utiliser des cultures de couverture pour puiser dans ce réservoir avec des racines défonçant cette semelle de charrue, dit R Weil.

 

Vidéo :

Entrez dans le sous-sol avec le Dr Weil dans cette vidéo sur la science de la santé des sols pour en savoir plus ( durée 3min48 en anglais).

https://www.youtube.com/watch?v=XzfFFNG5mnQ&list=PL4J8PxoprpGa3wFYSXFu-BW_mMatleIt0&index=25

 

C’est de la science, vous pouvez vraiment creuser !

 

En savoir plus sur les bases et les avantages de la santé des sols : lien aux Etats-Unis

http://www.nrcs.usda.gov/wps/portal/nrcs/main/national/soils/health/

 

See on Scoop.itAgroSup Dijon Veille Scientifique AgroAlimentaire – Agronomie

La Science de santé du sol : regardez plus profond ! C’est un spécialiste des sols aux USA qui le dit !

See on Scoop.itAgroSup Dijon Veille Scientifique AgroAlimentaire – Agronomie

Regardez la nouvelle science de la santé des sols

vidéo: 29/09/2015 NRCS  United States Department of Agriculture

(traduction de l’article en français)

Vous voulez l’accès à l’eau, les nutriments? Regarder plus profondément, l’expert parle aux agriculteurs.

Le scientifique qui a écrit le livre sur les sols veut que les agriculteurs regardent plus profondément. Au sens littéral ! Le Dr Ray Weil, auteur de la 15e édition de “La nature et les propriétés des sols,” souhaite que les agriculteurs prennent en considération les éléments nutritifs du sol et la capacité de rétention d’eau du sol et au dessous des  20-25 cm  du sol.

Malheureusement, des décennies de trafic de machines lourdes sur la surface du sol, combiné avec le travail du sol, ont créé des couches presque impénétrables de sol dense appelées “semelles de labours”, qui font qu’il est difficile (voire impossible) pour la plupart des cultures d’atteindre la zone que R. Weil décrit comme un réservoir d’humidité et de nutriments en dessous de la couche arable.

Pour accéder à ces nutriments et à l’humidité, les agriculteurs devraient envisager d’utiliser des cultures de couverture pour puiser dans ce réservoir avec des racines défonçant cette semelle de charrue, dit R Weil.

Vidéo :

Entrez dans le sous-sol avec le Dr Weil dans cette vidéo sur la science de la santé des sols pour en savoir plus ( durée 3min48 en anglais).

https://www.youtube.com/watch?v=XzfFFNG5mnQ&list=PL4J8PxoprpGa3wFYSXFu-BW_mMatleIt0&index=25

C’est de la science, vous pouvez vraiment creuser !

En savoir plus sur les bases et les avantages de la santé des sols : lien aux Etats-Unis

http://www.nrcs.usda.gov/wps/portal/nrcs/main/national/soils/health/

L’analyse biologique des sols : une nouvelle donne ?

LIONEL RANJARD, INRA. « L’objet du projet AgrInnov était de valider et transférer aux agriculteurs un tableau de bord des indicateurs de la biologie du sol.»

 

article de RÉUSSIR VIGNE n° 212   octobre 2015  pages 38 et 39

 

http://www2.dijon.inra.fr/plateforme_genosol/sites/default/files/2015_10_reussir_vignes_agrinnov.pdf

 

 

See on Scoop.itAgroSup Dijon Veille Scientifique AgroAlimentaire – Agronomie

L’analyse biologique des sols : une nouvelle donne ?

See on Scoop.itAgroSup Dijon Veille Scientifique AgroAlimentaire – Agronomie

LIONEL RANJARD, INRA. « L’objet du projet AgrInnov était de valider et transférer aux agriculteurs un tableau de bord des indicateurs de la biologie du sol.»

article de RÉUSSIR VIGNE n° 212   octobre 2015  pages 38 et 39

http://www2.dijon.inra.fr/plateforme_genosol/sites/default/files/2015_10_reussir_vignes_agrinnov.pdf