IMAGINE : L’imagerie neutronique, un outil adapté au suivi simultané du développement racinaire de la vigne et de la migration d’eau dans des sols

L’équipe « Mécanismes et gestions des Interactions Plantes Microorganismes » de l’UMR Agroécologie de Dijon (1) étudie les mécanismes et facteurs gouvernant les leviers essentiels à une stratégie de diminution globale des intrants chimiques de synthèse en agriculture.

La vigne est un modèle d’étude privilégié et de nombreux travaux ont déjà porté sur les parties aériennes et seront étendus au système racinaire.

Des vignes non traitées (témoins) et soumises à des traitements susceptibles de modifier l’architecture racinaire seront étudiées par imagerie neutronique. Une cellule plate en aluminium adaptée aux mesures d’imagerie a été conçue au LLB et un essai de pousse de la vigne dans cette géométrie contrainte a permis l’enregistrement de la première image du système racinaire de la vigne.

Contact :  Camille Loupiac à AgroSup Dijon

mel : c.loupiac@agrosupdijon.fr

 

[1] Collaboration : Aurélie Tachon, Thomas Karbowiak, Régis Gougeon, de l’équipe PAPC (Procédés Alimentaires et Physico-Chimie), UMR PAM, AgroSup Dijon-Université de Bourgogne et avec l’équipe de Jean-Pierre Bellat de l’Université de Bourgogne.

See on Scoop.itAgroSup Dijon Veille Scientifique AgroAlimentaire – Agronomie


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s