Restera-t-il à manger en 2050 ? Les travaux des chercheurs pour contrer le réchauffement / France Inter

France Inter, 23.09.2015

« Prenons l’exemple du maïs et du blé, les céréales les plus cultivées au monde. Elles ont bénéficié de progrès phénoménaux en terme de rendement depuis 100 ans. Pour contrer le réchauffement climatique, les chercheurs doivent mettre les bouchées doubles. »

[Reportage à l’Inra et au CNRS]

Sourced through Scoop.it from: www.franceinter.fr

de mini réponses à écouter…

See on Scoop.itAgroSup Dijon Veille Scientifique AgroAlimentaire – Agronomie


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s