Introduire une culture intermédiaire à vocation énergétique dans la rotation – ARVALIS-infos.fr

Des espèces ou associations d’espèces peuvent aujourd’hui entrer dans le champ d’approvisionnement des méthaniseurs. Leur conduite doit répondre à deux …

Sourced through Scoop.it from: www.youtube.com

See on Scoop.itAgroSup Dijon Veille Scientifique AgroAlimentaire – Agronomie

Publicités

Introduire une culture intermédiaire à vocation énergétique dans la rotation – ARVALIS-infos.fr

See on Scoop.itAgroSup Dijon Veille Scientifique AgroAlimentaire – Agronomie

Des espèces ou associations d’espèces peuvent aujourd’hui entrer dans le champ d’approvisionnement des méthaniseurs. Leur conduite doit répondre à deux …

See on youtube.com

Développement durable : un village des alternatives à Dijon – France 3 Bourgogne

A l’approche de la conférence sur le climat COP21 en décembre 2015 à Paris, le changement climatique est sur le devant de la scène. Ces 26, 27 et 28 juin 2015, Dijon accueille un village des alternatives. L’occasion de montrer qu’on peut bien vivre tout en respectant l’environnement.

Sourced through Scoop.it from: france3-regions.francetvinfo.fr

See on Scoop.itAgroSup Dijon Veille Scientifique AgroAlimentaire – Agronomie

Développement durable : un village des alternatives à Dijon – France 3 Bourgogne

See on Scoop.itAgroSup Dijon Veille Scientifique AgroAlimentaire – Agronomie

A l’approche de la conférence sur le climat COP21 en décembre 2015 à Paris, le changement climatique est sur le devant de la scène. Ces 26, 27 et 28 juin 2015, Dijon accueille un village des alternatives. L’occasion de montrer qu’on peut bien vivre tout en respectant l’environnement.

See on france3-regions.francetvinfo.fr

Why We Still Don’t Eat Insects: Assessing Entomophagy Promotion Through a Diffusion of Innovations Framework

See on Scoop.itAgroSup Dijon Veille Scientifique AgroAlimentaire – Agronomie

Highlights

Diffusion of Innovations theory can explain why entomophagy (insect eating) remains unpopular.

The relative advantage, compatibility, complexity, trialability, and observability of entomophagy are examined.

Past strategies have not promoted entomophagy appropriately.

Evidence-based strategies to diffuse entomophagy are recommended.

See on sciencedirect.com

Why We Still Don’t Eat Insects: Assessing Entomophagy Promotion Through a Diffusion of Innovations Framework

Highlights

 

Diffusion of Innovations theory can explain why entomophagy (insect eating) remains unpopular.

The relative advantage, compatibility, complexity, trialability, and observability of entomophagy are examined.

Past strategies have not promoted entomophagy appropriately.

Evidence-based strategies to diffuse entomophagy are recommended.

Sourced through Scoop.it from: www.sciencedirect.com

See on Scoop.itAgroSup Dijon Veille Scientifique AgroAlimentaire – Agronomie

LONGÉVITÉ: Un régime qui mime le jeûne et promet de le rester

Ses bénéfices sont démontrés chez la levure et la souris et via ce premier petit essai chez l’Homme. Il s’agit d’un régime alimentaire qui imite les effets du jeûne ou d’une forte restriction alimentaire, quelques jours par mois, et promet de meilleurs résultats de santé et cognitifs et une durée de vie prolongée. Si ce n’est pas la première étude à démontrer les effets de la restriction calorique, cette nouvelle étude a 2 mérites : celui d’avoir su développer un régime qui mime les effets du jeûne sans l’être, et celui d’apporter les premières preuves de ses avantages chez l’Homme. Ces conclusions, présentées dans la revue Cell Metabolism nous mettent sur la voie d’une longévité prolongée.

Sourced through Scoop.it from: www.santelog.com

See on Scoop.itAgroSup Dijon Veille Scientifique AgroAlimentaire – Agronomie

LONGÉVITÉ: Un régime qui mime le jeûne et promet de le rester

See on Scoop.itAgroSup Dijon Veille Scientifique AgroAlimentaire – Agronomie

Ses bénéfices sont démontrés chez la levure et la souris et via ce premier petit essai chez l’Homme. Il s’agit d’un régime alimentaire qui imite les effets du jeûne ou d’une forte restriction alimentaire, quelques jours par mois, et promet de meilleurs résultats de santé et cognitifs et une durée de vie prolongée. Si ce n’est pas la première étude à démontrer les effets de la restriction calorique, cette nouvelle étude a 2 mérites : celui d’avoir su développer un régime qui mime les effets du jeûne sans l’être, et celui d’apporter les premières preuves de ses avantages chez l’Homme. Ces conclusions, présentées dans la revue Cell Metabolism nous mettent sur la voie d’une longévité prolongée.

See on santelog.com