Des capteurs de plus en plus performants pour mieux surveiller les vignes avec des drones. BE France 298 

Enseignant chercheur à AgroSup Dijon, Frédéric Cointault s’intéresse à l’acquisition au traitement d’images, principalement pour l’agronomie et le secteur agroalimentaire. C’est au sein de l’Unité Mixte de Recherche (UMR) Agroécologie [1] qu’il mène ses travaux, historiquement sur l’épandage d’engrais, mais plus récemment sur l’imagerie pour la détection de maladies en vignoble à l’aide de différentes technologies (capteurs embarqués, drones), pour le phénotypage aérien et racinaire mais encore pour l’optimisation de la pulvérisation en viticulture. L’imagerie par drones est un domaine en plein boom pour lequel il travaille aujourd’hui à la définition de capteurs embarqués à bord de ces engins volants robotisés et au traitement et à l’analyse des images issues de ces capteurs. D’où son implication dans deux projets labellisés par le pôle de compétitivité Vitagora, DAMAV et IRIS+, retenus lors du 18ème appel à projets du Fonds Unique Interministériel (FUI).

Source: www.bulletins-electroniques.com

See on Scoop.itAgroSup Dijon Veille Scientifique AgroAlimentaire – Agronomie


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s