Un béton biosourcé renforcé aux fibres de lin | FIT

Un projet collaboratif de valorisation du lin comme éco-matériau pour le secteur de la construction a été lancé par une équipe de chercheurs pluridisciplinaire issue de l’ESITC Caen, école d’ingénieurs spécialisée dans le BTP, de l’entreprise de BTP CMEG spécialisée dans la préfabrication de panneaux de façades et de bardage en Composite Ciment Verre, et de l’entreprise Teillage Vandecandelaère.

Le projet Btonlin, doté d’un budget de plus de 500 k€ sur 2 ans, vise à remplacer dans le béton des fibres de renforcement (métalliques, verre, etc.), par des fibres de lin issues de la production régionale, la Normandie étant le 1er producteur mondial de cette matière naturelle. Moins impactantes pour l’environnement, ces fibres permettront, grâce à leurs caractéristiques et leur qualité de résistance, le développement d’un béton biosourcé utilisable pour la construction de structures porteuses. Ce projet, qui débute au sein du laboratoire de recherche de l’ESITC Caen, fait l’objet d’une thèse CIFRE. Cofinancé par le programme FEDER et la Région Basse-Normandie, il est labellisé par le Pôle de compétitivité Ensembles Métalliques et Composites Complexes (EMC2).

Source: www.industrie-techno.com

See on Scoop.itAgroSup Dijon Veille Scientifique AgroAlimentaire – Agronomie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s