Une étude confirme le lien entre le cancer du sein et la faible consommation d’alcool. BE Canada 440 

Une étude du Centre de recherche en toxicomanie de la Colombie-Britannique (CARBC) de l’Université de Victoria confirme que les buveurs modérés ont un risque accru de cancer du sein. L’étude montre que la consommation moyenne d’un maximum de deux verres par jour est associée à une augmentation de 8,5 pour cent du risque, par rapport à la non consommation d’alcool.

Source: www.bulletins-electroniques.com

See on Scoop.itAgroSup Dijon Veille Scientifique AgroAlimentaire – Agronomie


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s