L’acide formique, un relai efficace pour la production du méthanol à partir du CO2

La formation de méthanol (CH3OH) à partir du CO2 est une stratégie prometteuse pour la production d’un carburant à haute densité énergétique, à partir de ressources renouvelables et d’énergie décarbonée. Cependant les catalyseurs existant pour l’électrolyse directe du CO2 en méthanol ne sont ni efficaces ni sélectifs et l’hydrogénation du CO2 pose des problèmes d’industrialisation liés à l’utilisation de hautes pressions.

L’électro–réduction du CO2 en acide formique est en revanche facile car elle conduit à la formation d’une seule liaison C–H contre trois pour le méthanol. Une alternative intéressante pour convertir le CO2 en méthanol serait donc d’utiliser l’acide formique comme relai, à condition d’être capable de convertir ensuite efficacement l’acide formique en méthanol. Alors que cette dernière réaction est actuellement effectuée avec des rendements inférieurs à 2%, en présence de catalyseur à base d’iridium, le LCMCE (Laboratoire de Chimie Moléculaire et Catalyse pour l’Énergie) a récemment développé une catalyse efficace au ruthénium avec des rendements atteignant 50% en méthanol.

 

Source: iramis.cea.fr

See on Scoop.itAgroSup Dijon Veille Scientifique AgroAlimentaire – Agronomie


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s