Etude des interactions entre les protéines impliquées dans la maladie d’Alzheimer. 2014/07/18 > BE Portugal 63 >

Afonso Duarte, actuellement à l’Institut de Chimie et de Biotechnologie au Portugal, a mené une étude à l’Université d’Utrecht (Pays-Bas), en collaboration avec de nombreuses universités européennes et américaines sur la maladie d’Alzheimer. Cette étude pourrait faire avancer la recherche de nouveaux traitements contre cette maladie.

Les protéines comme Hsp90 ont un rôle très important dans le contrôle de la qualité de cellules. En effet, elle est intégrée dans le processus de contrôle de la structure tridimensionnelle des cellules et peut ainsi déclencher l’élimination des cellules qui ne sont pas viables. Elle joue en temps normal un rôle de protection du bon repliement tridimensionnel des protéines animales en dépit des chocs thermiques (HSP signifie heat shock protein, 90 étant son poids moléculaire). On soupçonne que sa déficience lors de situations de stress entrainerait une recrudescence de mutations lorsque des espèces traversent des conditions difficiles. La perturbation de l’activité de cette protéine est à l’origine de nombreux types de cancers, de la fibrose kystique et de maladies neurodégénératives. Toutefois, le mécanisme d’action de Hsp90 est toujours méconnu.

Source: www.bulletins-electroniques.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s