Un probiotique toxique pour les cellules intestinales

See on Scoop.itAgroSup Dijon Veille Scientifique AgroAlimentaire – Agronomie

La bactérie E. coli Nissle 1917 est un probiotique administré par voie orale dans certains pays européens. ll constitue un traitement thérapeutique alternatif pour espacer les périodes de « poussée » observées chez les patients atteints de Maladies Inflammatoires Chroniques de l’Intestin (MICI). Des chercheurs de l’INRA de Toulouse ont montré que ce probiotique produit une substance potentiellement toxique pour l’ADN de nos cellules intestinales, indissociable de son activité anti-inflammatoire. Ces résultats montrent l’importance de connaître les modes d’action des probiotiques et dans le cas présent, le rapport bénéfice-risque de leur utilisation à long terme…

See on www.inra.fr


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s