Une protection naturelle des récoltes contre les invasions d’acariens.

See on Scoop.itAgroSup Dijon Veille Scientifique AgroAlimentaire – Agronomie

Une équipe de recherche de l’Institut des Sciences de la Vigne et du Vin (ICVV) de l’Université de La Rioja, a identifié, grâce à l’interaction de l’étude des génomes d’une plante et d’un acarien, une substance naturelle qui permettrait d’éviter de recourir à l’usage de pesticides dans la lutte contre les acariens parasites des espèces cultivées.

Une grande partie des études de génétique moléculaires orientées vers la défense des plantes contre les parasites a été orientée jusqu’à présent vers la lutte contre les insectes. Cependant les acariens sont eux aussi des parasites importants des plantes cultivées, et sont à l’origine d’importantes lésions sur le feuillage des plantes, ce qui a ensuite des répercutions sur le rendement des cultures. Leur présence dans les cultures est favorisée depuis quelques années par les effets du réchauffement climatique, et surtout, il a été constaté que les populations d’acariens résistent de mieux en mieux aux acaricides et développent de nouvelles résistances tous les 2 à 4 an

See on www.bulletins-electroniques.com


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s