Biocarburants de deuxième génération : le KIT produit pour la première fois de l’essence à partir de déchets végétaux. 2013/10/04 > BE Allemagne 629 >

See on Scoop.itAgroSup Dijon Veille Scientifique AgroAlimentaire – Agronomie

Pour la première fois, l’Institut technologique de Karlsruhe (KIT, Bade-Wurtemberg) a pu produire de l’essence biologique de deuxième génération [1]. L’étape de synthèse de l’essence, effectuée dans son installation-pilote basée sur le procédé bioliq [2], a été réalisée avec succès. En partenariat avec l’entreprise Chemieanlagenbau Chemnitz, le KIT a maintenant pu mettre au point les étapes de pyrolyse rapide, de gazéification à haute pression et de synthèse du carburant, complétant l’installation-pilote. La dernière étape consistera à tester la chaîne complète du procédé en observant les interactions entre les étapes, et de l’optimiser pour des applications industrielles de plus grande envergure…

 

Les Bulletins Electroniques des Ambassades de France – un service ADIT

See on www.bulletins-electroniques.com


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s