La silice poreuse : de multiples applications en détection. 2013/10/11 BE Israël 93 

See on Scoop.itAgroSup Dijon Veille Scientifique AgroAlimentaire – Agronomie

La détection de bactéries, de contaminants et autres particules est un sujet de recherche porteur. En effet, il y a de plus en plus de molécules nocives dans l’environnement et de plus en plus besoin de pouvoir analyser la pureté de l’eau de consommation. Des chercheurs du Technion travaillent sur l’utilisation de la silice poreuse comme détecteur.

L’analyse de l’eau se fait généralement à l’aide de coûteux appareils de chromatographie ou des détecteurs (UV, électrochimique). Il y a quelques années déjà, l’équipe du Dr Ester Segal [1] du Russell Berrie Nanotechnology Institute au Technion – Israel Institute of Technology, avait publié un article sur l’utilisation de plaques de silice comme détecteurs de bactéries. Ces plaques avaient des propriétés optiques spécifiques et étaient recouvertes de chaînes de polymères portant des anticorps propres aux bactéries que l’on souhaitait identifier [2]. Ces bactéries, entrant en contact avec l’anticorps, affectent les propriétés optiques locales du matériau, permettant de relier la concentration de cette bactérie à une grandeur macroscopique mesurable [3].

See on www.bulletins-electroniques.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s