Une nouvelle génération de liants : les nanotechnologies issues de la biomasse. 2013/04/02 > BE Canada 418 >

See on Scoop.itAgroSup Dijon Veille Scientifique AgroAlimentaire – Agronomie

L’institut de Nanotechnologie de l’Université de Waterloo (WIN) et la compagnie EcoSynthetix Corp. fondée par deux anciens étudiants en chimie de l’université, se sont associés pour fabriquer et étudier la prochaine génération de liants en biolatex appliqués au couchage du papier, au papier cartonné et aux produits d’hygiène et de beauté.

Le secret du produit d’ EcoSynthetix est le remplacement du latex traditionnel par une version nanotechnologique dérivée de sources issues de la biomasse, telles que l’amidon provenant du maïs ou du tapioca. Les applications sont diverses : actuellement, le latex fabriqué à partir des combustibles fossiles est utilisé comme agent liant principal pour le papier couché pour toutes les applications allant du magazine à la boîte de céréales. Les agents de couchage contenant biolatex, un papier à l’aspect identique, aux performances équivalentes ou supérieures peut être fabriqué à un coût plus faible et une empreinte carbone réduite.

See on www.bulletins-electroniques.com


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s