Une sauterelle pour votre dîner ?

See on Scoop.itAgricultures Urbaines et Peri-urbaines

Et si les insectes étaient l’avenir de notre alimentation ? Les mentalités occidentales sont encore réfractaires mais quelques partisans du grignotage de scorpions, chenilles ou autre termites tentent de convaincre l’opinion générale. L’insecte a visiblement tout pour plaire, une excellente valeur nutritionnelle pour un coût très attractif si les consommateurs décident de tenter l’expérience…

See on jolpress.com

Publicités

Une sauterelle pour votre dîner ?

See on Scoop.itAgricultures Urbaines et Peri-urbaines

Et si les insectes étaient l’avenir de notre alimentation ? Les mentalités occidentales sont encore réfractaires mais quelques partisans du grignotage de scorpions, chenilles ou autre termites tentent de convaincre l’opinion générale. L’insecte a visiblement tout pour plaire, une excellente valeur nutritionnelle pour un coût très attractif si les consommateurs décident de tenter l’expérience…

See on www.jolpress.com

Des petits ARN difficiles à digérer

See on Scoop.itAgroSup Dijon Veille Scientifique AgroAlimentaire – Agronomie

Une étude chinoise de 2011 a montré que des petits ARN provenant d’aliments végétaux se retrouvaient intacts dans l’organisme du consommateur. Elle pose la question de leurs impacts éventuels en tant qu’éléments régulateurs du génome. Nous avons demandé à Hervé Vaucheret, spécialiste des petits ARN à l’Inra, de commenter ces résultats…

 

Suite de l’article à lire  dans INRA magazine N°22- Octobre 2012 

lien magazine INRA

http://www.inra.fr/l_institut/l_inra_en_bref/l_essentiel_en_documents/inra_magazine

Agroforesterie une évolution des grandes cultures ?

See on Scoop.itAgroSup Dijon Veille Scientifique AgroAlimentaire – Agronomie

“C’est un site unique en Europe. Depuis 1995, des chercheurs de l’INRA étudient les avantages agronomiques mais aussi économiques de l’agroforesterie, un système agricole qui associe arbres et cultures. Dans cette parcelle, des noyers hybrides…”

Découvrir aussi le site : http://www.agroforesterie.fr

See on videos.arte.tv

Agroforesterie une évolution des grandes cultures ?

See on Scoop.itAgroSup Dijon Veille Scientifique AgroAlimentaire – Agronomie

« C’est un site unique en Europe. Depuis 1995, des chercheurs de l’INRA étudient les avantages agronomiques mais aussi économiques de l’agroforesterie, un système agricole qui associe arbres et cultures. Dans cette parcelle, des noyers hybrides… »

 

Découvrir aussi le site : http://www.agroforesterie.fr

See on videos.arte.tv

Affaire Séralini : peut-on faire confiance aux toxicologues ? – LeMonde.fr

See on Scoop.itAgroSup Dijon Veille Scientifique AgroAlimentaire – Agronomie

L’INTÉGRALITÉ DU DÉBAT AVEC STÉPHANE FOUCART, LUNDI 22 OCTOBRE 2012 Les organismes sanitaires français, le Haut Conseil des biotechnologies (HCB) et de l’Agence française de sécurité sanitaire (Anses), ont réfuté, lundi 22 octobre, les conclusions des travaux du Pr Séralini sur la toxicité d’un maïs OGM produit par Monsanto mais ont tous deux recommandé des études sur les effets à long terme de la consommation d’OGM.
See on www.lemonde.fr

Affaire Séralini : peut-on faire confiance aux toxicologues ? – LeMonde.fr

See on Scoop.itAgroSup Dijon Veille Scientifique AgroAlimentaire – Agronomie

L’INTÉGRALITÉ DU DÉBAT AVEC STÉPHANE FOUCART, LUNDI 22 OCTOBRE 2012 Les organismes sanitaires français, le Haut Conseil des biotechnologies (HCB) et de l’Agence française de sécurité sanitaire (Anses), ont réfuté, lundi 22 octobre, les conclusions des travaux du Pr Séralini sur la toxicité d’un maïs OGM produit par Monsanto mais ont tous deux recommandé des études sur les effets à long terme de la consommation d’OGM.
See on lemonde.fr

Développement durable et territoires – Économie, géographie, politique, droit, sociologie

See on Scoop.itAgricultures Urbaines et Peri-urbaines

Quarante ans après la conférence de Stockholm (1972), 20 ans après Rio (1992) et « Notre avenir à tous » (1987), la quatrième Conférence des Nations Unies sur le développement durable (CNUDD dite aussi Rio+20) intitulée « le futur que nous voulons », s’est tenue des 20 au 22 juin 2012 à Rio de Janeiro. Elle constituait assurément un événement majeur sur la scène internationale car chacun s’accorde à dire qu’il est urgent d’agir ou de réagir pour alerter sur l’état inquiétant de la planète. La communauté internationale convoquée au chevet de la planète ne devait-elle pas s’efforcer de définir un nouvel agenda pour le développement soutenable ? Aussi cruciaux que soient les problèmes et enjeux agrégés par la problématique du développement durable, Rio+20 ne devait-il pas être aussi un espace de réflexion, de discussion et d’expérimentation qui dépasse l’urgence, le catastrophisme écologique et, plus globalement, l’horizon de la Conférence et le bouillonnement lié à ce type de manifestation pour poser la question du modèle de règlement intergouvernemental des problèmes soulevés ?

See on developpementdurable.revues.org