Une sauterelle pour votre dîner ?

See on Scoop.itAgricultures Urbaines et Peri-urbaines

Et si les insectes étaient l’avenir de notre alimentation ? Les mentalités occidentales sont encore réfractaires mais quelques partisans du grignotage de scorpions, chenilles ou autre termites tentent de convaincre l’opinion générale. L’insecte a visiblement tout pour plaire, une excellente valeur nutritionnelle pour un coût très attractif si les consommateurs décident de tenter l’expérience…

See on www.jolpress.com

Des petits ARN difficiles à digérer

See on Scoop.itAgroSup Dijon Veille Scientifique AgroAlimentaire – Agronomie

Une étude chinoise de 2011 a montré que des petits ARN provenant d’aliments végétaux se retrouvaient intacts dans l’organisme du consommateur. Elle pose la question de leurs impacts éventuels en tant qu’éléments régulateurs du génome. Nous avons demandé à Hervé Vaucheret, spécialiste des petits ARN à l’Inra, de commenter ces résultats…

 

Suite de l’article à lire  dans INRA magazine N°22- Octobre 2012 

lien magazine INRA

http://www.inra.fr/l_institut/l_inra_en_bref/l_essentiel_en_documents/inra_magazine

Agroforesterie une évolution des grandes cultures ?

See on Scoop.itAgroSup Dijon Veille Scientifique AgroAlimentaire – Agronomie

« C’est un site unique en Europe. Depuis 1995, des chercheurs de l’INRA étudient les avantages agronomiques mais aussi économiques de l’agroforesterie, un système agricole qui associe arbres et cultures. Dans cette parcelle, des noyers hybrides… »

 

Découvrir aussi le site : http://www.agroforesterie.fr

See on videos.arte.tv

Affaire Séralini : peut-on faire confiance aux toxicologues ? – LeMonde.fr

See on Scoop.itAgroSup Dijon Veille Scientifique AgroAlimentaire – Agronomie

L’INTÉGRALITÉ DU DÉBAT AVEC STÉPHANE FOUCART, LUNDI 22 OCTOBRE 2012 Les organismes sanitaires français, le Haut Conseil des biotechnologies (HCB) et de l’Agence française de sécurité sanitaire (Anses), ont réfuté, lundi 22 octobre, les conclusions des travaux du Pr Séralini sur la toxicité d’un maïs OGM produit par Monsanto mais ont tous deux recommandé des études sur les effets à long terme de la consommation d’OGM.
See on www.lemonde.fr

Développement durable et territoires – Économie, géographie, politique, droit, sociologie

See on Scoop.itAgricultures Urbaines et Peri-urbaines

Quarante ans après la conférence de Stockholm (1972), 20 ans après Rio (1992) et « Notre avenir à tous » (1987), la quatrième Conférence des Nations Unies sur le développement durable (CNUDD dite aussi Rio+20) intitulée « le futur que nous voulons », s’est tenue des 20 au 22 juin 2012 à Rio de Janeiro. Elle constituait assurément un événement majeur sur la scène internationale car chacun s’accorde à dire qu’il est urgent d’agir ou de réagir pour alerter sur l’état inquiétant de la planète. La communauté internationale convoquée au chevet de la planète ne devait-elle pas s’efforcer de définir un nouvel agenda pour le développement soutenable ? Aussi cruciaux que soient les problèmes et enjeux agrégés par la problématique du développement durable, Rio+20 ne devait-il pas être aussi un espace de réflexion, de discussion et d’expérimentation qui dépasse l’urgence, le catastrophisme écologique et, plus globalement, l’horizon de la Conférence et le bouillonnement lié à ce type de manifestation pour poser la question du modèle de règlement intergouvernemental des problèmes soulevés ?

See on developpementdurable.revues.org

Domaine Léon Barral : l’équilibre dans le vin et l’harmonie à la vigne – Ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt

See on Scoop.itAgricultures Urbaines et Peri-urbaines

Sur le pourtour méditerranéen, l’eau fait souvent défaut. De cette contrainte, Didier Barral, vigneron à Lentheric (Hérault) dans l’appellation Faugères, a fait une force. Il a reconstitué autour de ses vignes un système de polyculture-élevage bio dans lequel tout est fait pour favoriser la vie et la perméabilité des sols. Les vins obtenus sont à la hauteur des efforts entrepris.

Des vaches qui pâturent dans les vignes, des tracteurs à chenilles pour ne pas tasser le sol, du compost préparé à partir de cartons de récupération, des nichoirs à chauve-souris… Quand on s’étonne des techniques mises en œuvre sur le domaine, Didier Barral hausse les épaules :« Vous savez, on fait ça depuis longtemps… » 
A en écouter le principal intéressé, tout s’est fait naturellement, à force de travail et de bon sens. Et pourtant, que de chemin parcouru depuis la reprise de l’exploitation, en 1993.

See on agriculture.gouv.fr

Rapport Sénat : Les pesticides et leur impact sur la santé et l’environnement.

See on Scoop.itAgroSup Dijon Veille Scientifique AgroAlimentaire – Agronomie

La mission commune d’information sur les pesticides et leur impact sur la santé, présidée par Sophie Primas (UMP – Yvelines) et dont le rapporteur est Nicole Bonnefoy (Soc. – Charente), a rendu public aujourd’hui sonrapport sur les pesticides et la santé. La mission, constituée de 27 sénateurs représentant tous les groupes politiques, a procédé à 95 auditions et entendu 205 personnes. « Nous avons fait fi des a priori », estime Sophie Primas pour aboutir à un « rapport équilibré ». Une étude votée à l’unanimité, qui propose une centaine de recommandations qui vont d’un contrôle de validité des autorisations de mise sur le marché à une modification des pratiques agricoles, en passant par une meilleure prévention des risques d’exposition professionnelle.

Une certaine « omerta » dans le secteur agricole

Que dit ce rapport ? Il fait le constat d’une situation peu satisfaisante. Premièrement, les dangers et les risques des pesticides pour la santé sont sous-évalués. Sophie Primas parle d’une certaine « omerta » ou, tout du moins, d’une non-prise de conscience qui régnait dans le monde agricole mais qui est en train de se lever. Nicole Bonnefoy se dit d’ailleurs frappée par le contraste entre les précautions prises par les industriels qui fabriquent ces substances et la réalité des pratiques agricoles.

Conçues après la Seconde Guerre mondiale dans une logique productiviste, « les pratiques industrielles, agricoles et commerciales actuelles n’intègrent pas suffisamment la préoccupation de l’innocuité pour la santé du recours aux pesticides », analyse la sénatrice socialiste…

See on www.actu-environnement.com

OGM : des études de long terme sur les risques sanitaires sont nécessaires

See on Scoop.itAgroSup Dijon Veille Scientifique AgroAlimentaire – Agronomie

Le HCB et l’Anses remettent en question la robustesse scientifique de l’étude du professeur Séralini sur le maïs NK603, mais ils soulignent le manque de connaissance sur les effets à long terme des OGM et des produits phytopharmaceutiques.

Le coup d’éclat médiatique de l’équipe du professeur Séralini permettra-t-il finalement de renforcer l’évaluation du risque sanitaire des OGM et des produits phytopharmaceutiques ?  Si le Haut conseil des biotechnologies (HCB) et l’Agence de sécurité sanitaire (Anses) remettent en cause la robustesse scientifique de l’étude de Séralini, dans leurs avis publiés ce 22 octobre après leur saisine par le gouvernement, ils préconisent tous deux la réalisation d’études à long terme, comme le demandait le professeur Séralini.

« L’étude de Séralini a le mérite d’être ambitieuse et originale, en traitant la question des effets à long terme des OGM et des résidus de produits phytopharmaceutiques, observe Dominique Gombert, directeur de l’évaluation des risques de l’Anses. Mais elle comporte des faiblesses d’ordre statistique et explicatif qui ne permettent pas de remettre en cause les évaluations précédentes. Elle pointe néanmoins la nécessité de s’attaquer à la question du risque chronique ».

See on www.actu-environnement.com

Yeast models of cell death and survival mechanisms

See on Scoop.itAgroSup Dijon Veille Scientifique AgroAlimentaire – Agronomie

European scientists investigated differences in the genomes of various distantly-related yeast and their effects on cell survival. Results may provide insight into cell death induced by free radicals.

Most of us have heard of the health benefits of nutritional sources high in antioxidants such as vitamin C, vitamin E and beta-carotene. Antioxidants remove oxidants and free radicals, highly reactive molecules produced naturally by the body or introduced to the body by toxins such as tobacco smoke or ultraviolet (UV) light. Oxidative stress induced by high levels of such reactive oxygen species (ROS) can induce changes in the cell cycle and DNA. It has also been linked to a variety of disease processes and ageing. European researchers sought to gain insight into the relationship between oxidative stress and cell cycle regulation with EU funding of the Oxicellcycle project. Scientists chose the powerful yet simple single-cell fission yeast model. Fission yeast are characterised by cell division and replication mechanisms similar to those of multi-cellular organisms.

Read more at: http://phys.org/news/2012-10-yeast-cell-death-survival-mechanisms.html#jCp

See on phys.org